© %author%

Révocation des secrétaires d’État, Maguy Durcé dénonce des flous politiques, constitutionnels et institutionnels

Le gouvernement d’Ariel Henry avait publié une note dans laquelle il a demandé aux ministres et secrétaires d’État de l’ancien gouvernement de remettre les matériels qui ont été à leurs dispositions. Une décision qui a suscité pas mal de dénonciations, notamment du côté de ces derniers. Maguy Durcé, ex Ministre, secrétaire d’État à la formation professionnelle, dit voir dans cette décision des flous juridiques, politiques et institutionnels.

« Nous avons été nommés par le Président Jovenel Moïse, nous sommes membres du gouvernement Moïse-Henry qui est d’ailleurs un gouvernement posthume », a déclaré Madame Durcé intervenant à l’émission « Matin débat ». Elle a laissé entendre qu’Ariel Henry n’a pas le pouvoir pour les révoquer. Puisque, comme eux, ce dernier a été nommé.

L’ancienne Ministre de l’économie et des finances estime qu’une note ne pourra pas l’enlever de sa fonction. Elle pense qu’on devrait discuter avec eux comme on a fait avec les ministres.

Sans même trop demander à quoi ont-ils été utiles, on aura compris que nous avons des problèmes beaucoup plus graves et pressants à résoudre que la crise humanitaire occasionnée par le tremblement de terre du 14 août 2021.

Laisser un commentaire

Catégories