© %author%

Afghanistan : Cinq écoles publiques pour filles ont rouvert leurs portes

Dans une province de l’est de l’Afghanistan, cinq écoles publiques du secondaire pour filles ont rouvert leurs portes. Sous l’instance des écolières qui étaient interdites de suivre des cours par les Talibans, les autorités provinciales ont fini par leur accorder la possibilité de retourner en classe, nous apprend le journal RFI.

Selon les propos d’un directeur d’un lycée dans la ville de Gardez, plusieurs centaines d’élèves prennent chaque matin la direction des classes. « Puisque les filles sont venues d’elles-mêmes, nous ne les avons pas renvoyées », déclare-t-il. Fermées depuis le mois de mars dernier, cinq lycées et collèges dans la province de Paktia ont commencé à fonctionner.

Les excuses du gouvernement des talibans pour exclure les filles des cours du secondaire reposaient sur « problème technique », affirmant qu’ils réorganiseront le cursus académique au regard des lois islamiques. En attendant, les filles de la région de Paktia refusent de rester à la maison et prennent le chemin de l’école.

« Si Dieu a donné le droit à l’école aux garçons, les filles aussi doivent avoir accès à l’éducation », l’un des nombreux commentaires retrouvés sur le site afghan d’information Tolo News. Les internautes ont profité de dénoncer le comportement de ce gouvernement à l’égard des filles tout en lançant une campagne pour la scolarisation de ces dernières.

Laisser un commentaire

Catégories