© %author%

Louis Rachelle Andrée, une jeune femme passionnée de belles choses de la vie et surtout de l’entrepreneuriat

‘’L’entrepreneuriat au féminin, femme entrepreneure’’, expressions distinctives ou pas ? Si oui, c’est peut-être pour asseoir l’idée préconçue qu’il y ait une différence entre les femmes et les hommes. Cependant, une femme évoluant dans un domaine précis n’est autre qu’une personne à part entière, une professionnelle évoluant dans un secteur quelconque.

Beaucoup de leaders, femmes ou hommes sont donc d’accord qu’il est préférable de dire, une entrepreneure car la femme n’est point à ses débuts dans le mouvement entrepreneurial. Elle se renforce de préférence au jour le jour, d’année en année. Ainsi, Louis Rachelle Andrée fait partie de cette pléthore de femmes à vouloir casser la baraque. L’originaire de la Grand-Anse n’a eu aucun mal à nous faire part de son projet, de ses passions et de sa vision positive des choses. Lisez ci-après, son portrait.

Dofen News : Qui est Louis Rachelle Andrée ?
Louis Rachelle Andrée : Je suis née le 27 février 2002 au département de la Grand-Anse, plus précisément à Jérémie. J’ai entamé mes études primaires à l’institution classique les Mousquetaires, puis j’ai continué avec mes études secondaires au Collège Saint-Louis de Jérémie. Par la suite, j’ai pu rentrer à Port-au-Prince afin de poursuivre mes études universitaires à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’État d’Haïti. Actuellement, je suis en 2ᵉ année de médecine. J’ai fondé l’entreprise de soin de beauté dénommée : « Raschie Beauty » et je poursuis une formation en entrepreneuriat par le biais de l’AWE, un excellent programme de l’ambassade Américaine bénéfique aux femmes entrepreneures.

D.N : En tant que jeune femme, comment pouvez-vous vous décrire sur le plan humain ?

L.R.A : A vrai dire, je n’aime pas trop parler de moi, mais sur le plan humain, je suis une jeune femme réservée, intelligente, talentueuse, spirituelle. Je suis une jeune femme passionnée par tous ce que je fais. J’aime apprendre et apprécier la valeur des autres, encourager et faire ressortir ce qu’ils ont de meilleurs tout en apprenant d’eux. Je déteste l’injustice, j’aime la paix, la tranquillité d’esprit, j’aime vivre car la vie est un cadeau.

D.N : A part vos études et l’entrepreneuriat, que faites-vous de votre temps libre ?

L.R.A : En réalité, je n’ai pas beaucoup de temps libre, mais lorsque j’en trouve, j’en profite pour apprendre des grands de ce monde, par la lecture d’articles scientifiques, des livres de développement personnel, des documentaires.
J’aime pratiquer des activités sportives, discuter avec des amis, chanter et me redécouvrir en tout temps.

D.N : Vous êtes dans la fabrication de produits cosmétiques, quel a été le déclic vous ayant porté à faire ce choix ?

L.R.A : Au fait, je me souviens, lorsque j’étais en 9ᵉ année secondaire, j’ai pu assister à une chute monumentale de mes cheveux suite à des traitements inappropriés. Dès lors, j’avais commencé à faire usage de produits naturels pour mes cheveux tels que des huiles, des soins profonds et mes cheveux se sont portés nettement mieux depuis. Mais, à cette époque, je ne les commercialisais pas. Puis cette année, en me questionnant sur un moyen d’aider à l’amélioration de la vie des autres tout en étant financièrement stable, mon subconscient a eu la brillante idée de me proposer la commercialisation de mes produits capillaires. Et dès lors, j’ai commencé à identifier des problèmes de soin auxquels moi-même, j’ai déjà été confrontée par le passé et à m’identifier par rapport à toutes ces femmes et hommes qui voudraient apprendre beaucoup plus sur la façon de prendre soin plus efficacement de leur corps. Ainsi, j »ai mis sur pied « Raschie Beauty », une entreprise de soins de beauté qui met les femmes et les hommes plus les noirs au cœur de ses projets et qui leur apporte des solutions adaptées à leurs problèmes.

D.N : Étudiante en médecine et entrepreneure, comment faites-vous pour concilier les deux ?

L.R.A : Tout n’est qu’une question de discipline et de détermination sans faille. Dans la vie, une fois qu’on identifie notre but et la manière de parvenir à sa fin, on doit s’adapter à vivre une vie en conformité avec ce dernier. Apprendre la médecine a été mon rêve et elle demande du temps et des sacrifices, entreprendre est ma passion. J’aime identifier des problèmes et les résoudre, donc il m’est aisée de concilier les deux. Même si cela demande beaucoup de sacrifices la plupart du temps, comme perdre des nuits de sommeil ou des distractions. L’essentiel est de sortir de ma zone de confort, de m’investir dans ce que je fais, de donner tout de moi. Je sais pourquoi je me sacrifie et je sais que ça en vaut la peine.

D. N : Il n’est pas donné à tout le monde, surtout par les temps qui courent, d’avoir la motivation et la détermination de faire ce qu’il faut pour arriver à ses fins. Du coup, partagez avec nous ce qui vous permet jusqu’ici de garder le cap ?

L.R.A : Tout commence par le fait d’avoir un but dans la vie et d’avancer avec assiduité vers cette meilleure vision de nous-même. L’être humain dans son parcours sur cette terre se trouvera un jour ou l’autre confronter au découragement, manque d’estime de soi, la peur du jugement d’autrui et j’en passe. J’ai pu apprendre dès lors qu’on vient en ce monde, on n’a le choix que d’y survivre donc je survis et j’ai fait le choix de travailler chaque jour pour avancer vers mes rêves, à accepter qu’il y a des choses dont je ne peux pas toujours en saisir totalement le sens et à devenir meilleure que je ne l’ai jamais été. L’orientation que je prends dépend entièrement de la personne que je souhaite devenir, à partir de maintenant.

D.N : La fabrication des produits naturels prend de l’ampleur partout dans le monde et particulièrement en Haïti, avez-vous peur de la concurrence ? Si non, quels sont vos stratégies pour y faire face ou pour simplement faire la différence ?

L.R.A : Pour être honnête, l’affluence, surtout en Haïti de jeunes gens qui fabriquent des produits cosmétiques, fut l’une des sources de mes réticences à commercialiser mes produits car, bien que j’avais la vision, je ne connaissais rien du marché que j’allais conquérir. Mais une fois que j’ai été clair sur mon projet, mes objectifs précis avec mon entreprise, j’ai pu décider de me lancer. Raschie Beauty n’est pas seulement une entreprise qui a pour but de vendre des produits cosmétiques mais elle veut éduquer, informer, sensibiliser les gens sur la beauté naturelle et à en être fière. Avec sa devise : Simplicité-Beauté-Fierté, elle prône le naturel et veut apporter des solutions adaptées à chaque client, les conseiller tout en les accompagnant dans toute la durée du processus d’application. Raschie Beauty tient à développer une communauté d’hommes et de femmes prenant conscience de qui ils sont.

J’ai donc commencé avec l’évolution de mon entreprise en Haïti dans la communauté dans laquelle je vis afin de faciliter les gens qui y vivent à se procurer plus rapidement les produits naturels efficaces de Raschie Beauty. Je veux changer la vie de la population en créant des opportunités de travail tout en intégrant mon identité dans mon projet et d’y travailler dessus avec passion. La sensibilisation commence à la base, car il faudrait également éduquer les parents pour qu’ils apprennent à leurs enfants d’aimer leurs cheveux crépus et à être fiers de la couleur de leur peau. Peu importe la race, l’identification de soi est un pas considérable à la reconnaissance de sa singularité et de son apport à l’essor du monde.

D. N : Il semble qu’après plusieurs entrevues avec vos collègues bénéficiaires du programme AWE, l’on remarque quasiment une satisfaction unanime, pouvez-vous partager avec nous votre expérience personnelle et aussi votre impression du programme ?

L.R.A : Je me souviens du jour où j’avais vu le prospect parlant de l’application au programme d’AWE. Dès lors, je m’y étais intéressée. J’ai envoyé un dossier avec le projet de « Raschie Beauty ». Puis un beau jour, j’ai reçu un message de CEDEL Haïti me confirmant que mon projet a été retenu. J’étais vraiment heureuse d’apprendre la nouvelle et de pouvoir pour la première fois de ma vie faire ce genre d’expérience. A dire vrai, j’ai commencé la formation en ayant aucune idée de comment ça allait se passer. A mon plus grand bonheur, j’ai trouvé une équipe dynamique, unie, encourageante, toujours à notre soin. L’équipe de CEDEL Haïti est extraordinaire, avec beaucoup d’ondes positives. Je pense que c’est une formation bien préparée pour nous les femmes entrepreneures.

Ce programme est une réussite pour moi, car elle a renforcé la motivation que j’avais en mon projet, j’ai trouvé des stratégies comme jamais. Le mot clé durant toutes les séances a été : « Rêve ». Avoir une merveilleuse idée d’entreprendre ne suffit pas, il faut être prêt à investir en soi-même, à investir du temps pour travailler dans l’entreprise et sur l’entreprise afin de toujours perfectionner le projet. On ne cessera jamais d’apprendre. Dorénavant, c’est à moi de passer à l’action en mettant en application les formations et conseils que j’ai reçu du programme et que l’AWE puisse rester accessible à des femmes qui comme moi ont eu l’audace d’entreprendre dans un pays aussi instable qu’est le nôtre et qu’il puisse continuer à changer leur vie.

D.N : Un dernier mot à l’intention des lectrices et lecteurs qui ont toujours soif de la bonne motivation ?

L.R.A : Récemment, un proche m’a permis de voir la vie d’une autre facette et de comprendre qu’on ne la vit qu’une fois. Alors, permettez-moi d’emprunter des mots fortement positifs d’un grand auteur que j’ai lu : « Ne laissez pas les peurs, l’insécurité et les croyances limitantes des autres contraindre votre potentiel et ne fixez pas de limites inutiles à ce que vous souhaitez accomplir dans la vie. D’abord, osez être vous-même, ayez une vision et soyez audacieux, tentez, prenez à cœur tout ce que vous faites de positif et soyez passionnée tout en restant réaliste. Si vous avez à cœur un projet que vous aimeriez accomplir, mais que vous n’avez pas de gens pour vous encourager au début, recherchez en vous-même la source de votre motivation et croyez en vous, faites preuve d’assurance. Apprenez constamment de vous, des autres, de la vie. Faites de la curiosité une partie de votre personne et vous allez découvrir que la vie a beaucoup à offrir. Assurez-vous de passer plus de temps auprès des personnes qui vous poussent à devenir la meilleure version de vous-même, recherchez des personnes qui croient en vous, vous admirent et peuvent vous aider à atteindre vos objectifs ».

Laisser un commentaire

Catégories