Source photo : google search

CODIV-19 GROSSESSE & ALLAITEMENT

COVID-19 ou le nouveau coronavirus est cette nouvelle maladie qui fait rage dans le monde depuis ces trois derniers mois et nous apprenons encore chaque jour sur ce virus, comment il se propage, sa gravité, sa cause, etc. Pour information, au 28 mars 2020, près de 600 000 personnes.

Nous sommes tous vulnérables à ce virus : cependant cet article sera centré sur les femmes enceintes et celles qui allaitent. 


Grossesse :
Quel est le risque pour les femmes enceintes d’être infectées par  le COVID-19? 
Est-il plus facile pour les femmes enceintes d’être infectées par  le COVID-19?  
Si elles sont infectées, seront-elles plus malades que les autres?
Telles sont de nombreuses questions que les femmes enceintes et leurs proches se posent. Mais que disent les experts ?
À l’heure actuelle, nous ne savons pas si les femmes enceintes ont plus de chances ou pas de tomber malades du COVID-19 que les vieux, les jeunes ou des personnes maladives. 
 Les femmes enceintes sont certes beaucoup plus fragiles et ce qui peut  augmenter leur risque à certaines infections (infection urinaire, infection respiratoire virale, comme la grippe.
Les femmes enceintes ont tout aussi un risque plus élevé de développer une maladie grave et c’est pourquoi il est toujours important pour les femmes enceintes de se protéger contre les maladies et les microbes.


Comment les femmes enceintes peuvent-elles se protéger contre le COVID-19?
Les femmes enceintes devraient prendre les mêmes précautions que le tout le monde  afin d’éviter toute infection. Et les consignes sont les mêmes pour tous. 
1-    Couvrez votre toux (l’utilisation de votre coude est une bonne technique), 
2-    Éviter les personnes malades
3-    Nettoyez ses mains souvent à l’aide de savon et d’eau ou d’assainisseur pour les mains à base d’alcool
4-    Restez chez vous !


Le COVID-19 peut-il causer des problèmes pour une grossesse ? 
Jusqu’à présent n’y a pas encore de preuves si le COVID-19 causerait des problèmes pendant la grossesse ou qu’il affecterait la santé du bébé après la naissance ou durant l’accouchement. Quoique  qu’on ait relaté  qu’il y a eu un petit nombre de problèmes signalés avec la grossesse ou l’accouchement (ex. naissance prématurée) chez les bébés nés de mères qui ont été testées positives pour le COVID-19 durant leur grossesse. Cependant, il n’est pas clair que ces résultats étaient liés à l’infection de la mère.


Le COVID-19 peut-il être transmis d’une femme enceinte au fœtus ou au nouveau-né?
D’après les scientifiques Aucun nourrisson né de mères atteintes de COVID-19 n’a été résultat positif au virus COVID-19. Dans ces cas, qui sont un petit nombre, le virus n’a pas été trouvé dans des échantillons de liquide amniotique ou de lait maternel.


Allaitement :
Le lait maternel est la meilleure source de nutrition pour la plupart des nourrissons ; recommandé surtout les six (6) premiers mois et jusqu’à vingt-quatre (24) mois selon l’OMS chez l’enfant. Dans des études limitées sur les femmes atteintes de COVID-19, le virus n’a pas été détecté dans le lait maternel.
Alors, c’est à la mère infectée de déterminer « Comment commencer » ou « de continuer  » à allaiter son bébé en coordination avec sa famille et les professionnels de santé. 


 Une mère atteinte du COVID-19 ou qui a des signes symptomatiques du virus devrait prendre toutes les précautions possibles pour éviter de propager le virus à son nourrisson. Et pour cela, elle doit se laver les mains avant de toucher le nourrisson et de porter un masque facial tout en le nourrissant au sein. Si elle extirpe du lait maternel avec une pompe manuelle ou électrique, la mère doit se laver les mains avant de toucher des pièces de pompe ou de bouteille et suivre les recommandations pour un nettoyage approprié de la pompe après chaque utilisation. Si possible, elle peut envisager d’avoir quelqu’un qui nourrit le nourrisson du lait maternel au biberon.


Alors les mamans, protégez-vous et votre bébé et si vous êtes infectées, sachez que vous pouvez et pourrez  toujours continuer à allaiter votre enfant tout en prenant toutes les précautions nécessaires. Et ne vous culpabilisez pas. 
Comme dit le dicton de notre pays «  Maladi pa konn tonbe sou pye bwa se sou moun li tonbe.  »

Allez courage ! Pas de stress !! vive l’allaitement ! E Rete lakay ou !

Laisser un commentaire

Catégories