© %author%

Crédit photo : LP/Guillaume Georges

Comment renforcer son système immunitaire pour être moins vulnérable au coronavirus ?

Pour se protéger et empêcher la propagation du coronavirus, il y a diverses mesures à prendre comme rester à la maison ou respecter les règles de distanciation sociale, se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou un mouchoir jetable. Par ailleurs, il y a un autre moyen pour se protéger davantage. On peut booster son système immunitaire pour ne pas être trop vulnérable.

Pour vous donner les petites astuces qui vous aideront à manger ce qu’il faut, on a interrogé la nutritionniste Farah Dominique Thermidor Joseph qui a répondu à nos questions.

Dofen News : Le coronavirus n’a pas encore de vaccin mais peut-on booster son système immunitaire pour ne pas en être vulnérable ?
 
Farah Dominique Thermidor Joseph : Le système immunitaire c’est tout ce qui constitue le mécanisme de défense du corps contre les infections et les maladies. On distingue alors l’immunité Inné, comme son nom l’indique on est né avec, et l’immunité adaptive qu’on acquiert après la naissance avec les vaccins.  Dans le cadre de cette pandémie du Covid-19, il s’agit d’un nouveau coronavirus dont les experts ne disposent pas assez d’informations pour pouvoir agir sur l’immunité acquise ce qui ne nous laisse que le choix de renforcer son immunité innée.


Le renforcement de son système immunitaire passe nécessairement par la nutrition. Toutefois, une bonne hygiène de vie, avec des exercices physiques réguliers et une bonne gestion du stress par, entre autres, la pratique d’une activité physique régulière ajoutée à de bonnes habitudes alimentaires, est l’assurance d’une bonne réponse immunitaire aux attaques de toutes sortes de virus.
 
D.N : Quels menus privilégier pour réduire son risque d’infection ?
 
F.D.T.J : 
Il n’y a pas un menu spécifique visant principalement à réduire son risque d’infection. Pour ne pas contracter ce virus, il n’y a rien d’autres que la prévention à travers les consignes de distanciation sociale, le respect des règles d’hygiène et le renforcement de l’immunité adaptive. 

Toutefois, certains aliments, consommés seuls ou en combinaison avec d’autres aliments, jouent un rôle crucial dans le renforcement de notre immunité innée comme ceux à forte concentration de vitamine C, B et D. Avec eux, notre organisme est capable de répondre efficacement aux attaques des agents pathogènes limitant ou empêchant ainsi leurs effets néfastes. Parmi ces aliments on trouve :
1) Les agrumes : citron, orange, mandarine
2) Les fruits et légumes rouges : poivron rouge, pomme, cerise, tomate
3) Les légumes verts : épinard, brocoli
4) Les épices et autres plantes : gingembre, ail, oignon, safran
5) Les viande et leurs substituts : poulet, hareng, œuf


Pour nous assurer d’un apport nutritionnel approprié, ces aliments ne peuvent être consommé chacun de façon isolée ou capitaliser sur l’un et négliger l’autre ou encore consommer plus ou moins selon le jour. Il faut consommer 2 fruits et 3 légumes chaque jour. Et pour être sûre de bénéficier au maximum des fruits et légumes, assurez-vous que les couleurs des fruits et légumes de vos choix soient différentes. Le mode de cuisson des légumes est d’autant plus important, plus les légumes sont cuits moins ils sont efficaces, la cuisson à la vapeur est donc à privilégier.  C’est aussi la meilleure façon d’économiser ses ressources en temps de crise. Et enfin, ajouter une pincée de poudre de gingembre, d’ail et/ou de safran dans ses plats présente le double avantage d’améliorer leurs goûts et de s’assurer d’avoir dans son assiette absolument tout ce qui est nécessaire pour une santé robuste.
 
Mais ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut veiller à appliquer les principes de base pour une alimentation saine à savoir : les légumes doivent occuper la moitié de son assiette à chaque repas, le sel et le sucre doivent être consommé avec modération, les légumes et les fruits doivent être consommés tous les jours, éviter l’alcool et le tabac qui ont des effets tout à fait contraires à ceux recherchés.


D.N : Les compléments alimentaires sont-ils nécessaires ?
 
F.D.T.J : 
Vue la réalité que nous vivons actuellement en Haïti, il peut s’avérer peu évident pour certains de trouver puis de conserver correctement les fruits et les légumes frais. L’alternative qui s’offre en ce moment sont les compliments alimentaires sous formes de sirop et/ou de capsules en l’occurrence la vitamine C, le zinc, les probiotiques ainsi que le fer. Ces compléments alimentaires présentent l’avantage de pouvoir être stockés en grande quantité pour avoir une longue durée de vie (date d‘expiration en moyenne sur 1 an), et le mode de stockage assez simple (peuvent être conservés à température ambiante).  
 
D.N : Le stress créé par cette épidémie ne joue-t-il pas en notre défaveur ?    
 
F.D.T.J :
 Comme susmentionné, si la nutrition joue un rôle de premier rang dans le maintien et le renforcement du système immunitaire (immunité inné) à elle seule, cet objectif ne peut être atteint. En effet, savoir gérer le stress est un atout important dans sa quête d’une immunité forte car un stress chronique affaiblit carrément l’organisme de par ces effets néfastes qui sont : Perte d’appétit, manque de sommeil, ulcère d’estomac entre autres. Cela dit, il est évident que le stress causé par la prolifération du covid-19 ne fait que grossir ne manière effrayante le nombre de personnes souffrant de l’immunodépression, donc vulnérables.
 
Pour y remédier, il serait important de prendre congé de temps à autre des informations sur la propagation de la pandémie soit à travers la méditation, la prière, soit par la pratique régulière d’une activité sportive au moins 3 fois par semaine durant 30 mn minimum. En effet, l’activité physique est immunostimulante.  Car non seulement le sport stimule la production de globule blanc par le corps mais aussi favorise la synthèse d’une molécule essentielle à l’immunité qui n’est autre que l’INTERFERON. Cette molécule est la même que celle qu’on retrouve dans le médicament du même nom fabriqué et utilisé par les médecins cubains pour combattre le nouveau coronavirus.

Laisser un commentaire

Catégories