Source photo google search

Communiqué de presse de la CCFEH

La Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haiti (CCFEH) déplore tous les actes de violences, des 72 dernières heures, liés à l’annonce de la montée des produits pétroliers.

La CCFEH présente ses sympathies aux familles des victimes, aux propriétaires d’entreprises pillées et de véhicules incendiés. Parallèlement, la CCFEH est aussi préoccupée par la réalité socio-économique du pays, la situation de misère qui a provoqué ces pillages et forcé une bonne partie de la population à rester enfermée ce week-end. Les dégâts enregistrés ce weekend seront malheureusement pénibles pour le pays, en ce sens que plusieurs familles vont se retrouver sans emploi et cela va grossir la tendance à vouloir investir ailleurs plutôt que de risquer en Haïti.

La CCFEH croit que la stabilité est le plus grand investissement qu’une nation, aspirant à la croissance inclusive, puisse faire. Pour un pays comme Haïti, la stabilité est obligatoire. Sans quoi, l’avenir de nombreuses générations sera hypothéqué, les velléités d’investissements de notre diaspora se verront hésitantes, et enfin, nos relations avec nos voisins de la Caraïbe et du continent américain se verront figées.

Ainsi, la Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures (CCFEH) invite les différents secteurs à mettre tout en oeuvre pour un retour au calme afin que le peuple puisse reprendre ses activités et que de nouvelles approches basées sur la création de richesses endogènes soient adoptées pour restaurer et entretenir notre dignité de peuple.

Laisser un commentaire

Catégories