© %author%

Des gymnastes américaines victimes d’agression sexuelles, témoigneront au Congrès

De nombreuses gymnastes américaines dont Simone Biles, McKayla Maroney, Maggie Nichols et Aly Raisman vont témoigner ce mercredi au Congrès américain. Elles ont été victimes d’agressions sexuelles commises par l’ex-médecin de l’équipe féminine des États-Unis,
Larry Nassar.

Un véritable scandale dans l’histoire sportive américaine. Âgé de 58 ans, Larry Nassar purge sa prison à vie après avoir été condamné à des peines lourdes en 2017 et 2018 pour avoir agressé plus de 250 gymnastes. Ces crimes ont eté commis sur des mineures pour la plupart, pendant 20 ans dans les lieux de travail de la fédération de gymnastique ou à l’université d’État du Michigan.

C’est en janvier 2018 que Simone Biles avait révélé avoir été victime d’agression.

Dans cette affaire, le FBI avait été indexé pour avoir manqué à son devoir. Le directeur du FBI, Christopher Wray, et le chef de l’inspection générale du ministère de la Justice, Michael Horowitz seront entendus par la commission sénatoriale.

En juillet 2015 le patron de la fédération avait signalé les mauvais agissements de Nassar, le bureau local du FBI à Indianapolis semble n’avoir pas pris au sérieux le signalement. L’inspection générale, organisme indépendant au sein du ministère avait donc dressé un rapport sur ce manquement.

« Malgré la nature extraordinairement sérieuse des accusations et la possibilité que M. Nassar soit poursuivi pour ses agissements, les hauts responsables du FBI à Indianapolis ont échoué à répondre avec le grand sérieux et l’urgence que (les accusations) méritaient, ont fait des erreurs nombreuses et fondamentales en y répondant et ont violé de multiples règles du FBI », lit-on dans la conclusion du rapport.

Laisser un commentaire

Catégories