© %author%

Fanm Eklere lance une campagne de sensibilisation contre l’inceste et le viol

Depuis quelques semaines, la structure Fanm Eklere a lancé une campagne de sensibilisation pour lutter contre l’inceste et le viol, un sujet qui, même s’il est répertorié en Haïti, reste encore tabou.

Les responsables de Fanm Eklere ont décidé de lancer cette campagne qui a commencé le 15 avril pour se terminer le 15 mai après avoir pris connaissance d’une fille qui a été victime d’inceste paternel.

« Cette fille nous est parvenue par une femme qui a alerté Philippe Delanot, un journaliste et un ami. Il m’en a parlé et j’ai décidé de l’aider. J’ai mobilisé les réseaux sociaux, un groupe de Fanm Eklere pour agir immédiatement », nous a fait savoir Cottecheese Pierre, initiatrice de Fanm Eklere qui a assuré que la victime est aujourd’hui en sécurité dans un organisme spécialisé dans les cas d’inceste et qui est géré par L’Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR).

Cette campagne d’inceste et de viol qui a pour but d’aider légalement des victimes qui sont prêtes et qui s’en sont capable comprend des témoignages anonymes, des vidéos de support, des formations dans quelques écoles et de thérapies de groupe avec les psychologue de Fanm Eklere.

Dès le lancement de la campagne, le chanteur Bélo a décidé de prêter main forte en publiant une vidéo de quelques minutes sur le sujet. Selon Cottecheese, il a été très enthousiaste pour prendre part à la campagne. Elle attend toutefois le support d’autres artistes dont Tamara Suffren car selon elle, la campagne est ouverte à toutes les citoyennes/citoyens et qu’il est temps que tout le monde doit en prendre conscience.

Laisser un commentaire

Catégories