© %author%

Grammy Awards : les femmes qui marquent cette édition

La 63e édition de la plus célèbre cérémonie de récompenses musicales au monde s’est tenue ce 14 mars à Los Angeles aux Etats-Unis. Très attendue, la cérémonie qui devait avoir lieu normalement le 31 janvier dernier a été diffusée sur la chaîne américaine CBS dans la nuit du dimanche.

Coronavirus oblige, les Grammy Awards se sont adaptées à la crise. Reporté par la Recording Academy, association des professionnels de la musique aux Etats-Unis en raison de la crise sanitaire, l’événement s’est déroulé sans public et a été présenté par l’humoriste Trevor Noah. Plusieurs performances live et séquences pré-enregistrées sont diffusées pour l’occasion dont celles de Cardi B, Billie Eilish, Taylor Swift et Dua Lipa.

Côté nomination, les femmes sont en tête de listes. Elles sont nominées dans presque toutes les catégories. Beyoncé est en tête avec 9 nominations principalement pour son titre « Black Parade » sorti en juin, en hommage aux manifestations antiracistes provoquées par la mort de George Floyd et d’autres Afro-Américains tués par la police. Après elle figure Taylor Swift et Dua Lipa avec six nominations chacune. Brittany Howard, connue comme chanteuse et guitariste du groupe de rock Alabama Shakes, est aussi mise en lumière avec cinq nominations pour son premier album solo « Jaime ».

La catégorie du meilleur album country, généralement très masculinisée, inclut quatre artistes féminines en solo, et un duo mixte. La chanteuse Mickey Guyton a marqué l’histoire en devenant la première femme noire sélectionnée dans une catégorie country pour son titre Black Like Me.
Pour la première fois de l’histoire des Grammy Awards, la catégorie de la meilleure performance rock compte une majorité de femmes : Brittany Howard, Fiona Apple, Phoebe Bridgers, les soeurs Haim, Grace Potter et Big Thief, groupe de l’époustouflante Adrianne Lenker.

Laisser un commentaire

Catégories