© %author%

La Cour suprême des Etats-Unis rend aux États la possibilité d’interdire ou non l’IVG

L’information vient de tomber comme une lourde sentence. Le vendredi 24 juin, la très grande institution juridique conservatrice a révoqué le droit constitutionnel des Américaines à l’IVG. Ainsi revient aux États la capacité de décider sur l’annulation de l’avortement ou le contraire.

Selon un correspondant du journal Le Figaro à Washington, la décision a été prise par une majorité de six juges contre trois. « Un jugement scandaleux et déchirant », a déploré Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants.

Le juge Samuel Alito qui représentait la partie majoritaire a ainsi signé, « l’avortement présente une question morale profonde. Nous considérons que la Constitution ne confère pas un droit à l’avortement. Elle n’interdit pas aux citoyens de chaque État de réglementer ou d’interdire l’avortement. Roe et Casey se sont arrogés cette autorité. Nous annulons maintenant ces décisions et rendons cette autorité au peuple et à ses représentants élus ».

Laisser un commentaire

Catégories