© %author%

Source photo : google search

La garde-Robe d’Elisabeth II, création exclusive d’Angela Kelly

Une reine, une vie et aussi une histoire de look personnalisée et flashy. Toutes les toilettes que portaient la reine Elisabeth II ces 25 dernières années ont été confectionnées par Angela Kelly, sa couturière personnelle. Une confiance mutuelle s’était développée entre eux surtout du côté de la reine qui portait à chaque grande occasion la tenue que lui avait conseillé sa styliste.

Des couleurs tendances, voir gai, c’est ce que portait celle qui dirigait le commonwealth. Apolitique, elle ne pouvait prendre de décision politique malgré son titre de chef d’Etat, des églises et des armées, rapporte RFI. En tant que souveraine, elle se devrait de s’abstenir. Cependant, la couleur de l’habit qu’elle portait lors d’évènements officiels ou autres sorties reflétait ses désirs. Comme quand en 2017 pour son discours devant le parlement sur la sortie de l’Union Européenne, elle était vêtue d’un manteau bleu et d’une jupe jaune et bleu. C’était là pour certains le signe d’un message implicite vu que le mariage de couleur renvoyait au drapeau de l’Union. Le média a parlé d’une décision tranchante par rapport aux robes rouges que portait les Lords et aux costumes gris des parlementaires.

Cependant, sa couturière personnelle, Angela Kelly, interrogé par Vanity Fair avait infirmé qu’il s’agissait que d’une pure coïncidence : « Il n’y avait aucun message anti-brexit, ni humour au second degré. Mais que d’attention avons-nous eue ! Ce qui nous a bien fait rire ».

Il était donc question que celle qui était devenue officiellement la styliste royale s’occupait de tout, en changeant littéralement la garde-robe de la monarche pour des habits plutôt pop.

Il faut dire que sa rencontre avec Angela Kelly dirait-on a été fortuite. Elle était l’ancienne gouvernante du Sir Christopher Mallaby alors ambassadeur d’Allemagne. La reine l’a rencontré en 1992 lors d’une rencontre officielle. Chargée de recevoir l’équipe royale, dont la couturière en chef de la reine de l’époque, Peggy Hoath. Les deux femmes ce sont liées d’amitié tout de go, notamment Élisabeth II. Angela avait refusé la divulgation d’un invité de l’ambassade, depuis, elle a gagné la confiance royale, raconte Vanity Fair.

Celle que l’on surnomme l’« habilleuse de la reine » (The Queen’s Dresser) a donc fini par faire partie du petit monde qui était chargé de l’habillement d’Elisabeth II après que Peggy Hoath lui avait demandé de rejoindre son atelier de couture, afin de prendre le relais. En 2015, Angela était devenue celle chargée de confectionner les robes, les chaussures, les bijoux et les sacs de la monarche.

Lors du mariage de son petit fils le prince William et de Kate Middleton en 2011, sa majesté portait une robe jaune que lui avait soigneusement conseillé sa styliste royale, qui d’ailleurs avait lié avec elle une belle complicité. Reconnue aussi pour son franc parler comme le prince Philippe, elle lui refusait catégoriquement de porter des habits qu’elle trouvait inapropriés. Les tenues qu’elle portait étaient non seulement très tendance mais choisis des mois à l’avance avec deux essayages sous l’expertise d’Angela.

Mise à part les tenues, côté accessoires, elle portait toujours une broche en diamant des plus rares, le cullilan, pour chaque tenue. Des chapeaux sur mesure et très extravagants, sans oublié la couronne.

Quant à ses sacs, ils étaient de la marque londonienne Launer, qui d’ailleurs est le fournisseur exclusif en maroquinerie de la famille royale. Selon RFI, elle portait les mêmes sacs depuis 1968, elle en avait 200 exemplaires.

Elisabeth II était une grande dame qui a été non seulement populaire pour sa qualité de reine des pays du commonwealth mais saussi populaire pour ses différentes tenues arc-en-ciel choisies par des mains d’experte, sa styliste Angela Kelly.

Source : Vanity Fair, RFI

Laisser un commentaire

Catégories