© %author%

Photo soumise par Cottecheese Pierre

La marque RootSa souffle sa première bougie !

Lancée en janvier 2018 par Cottecheese Pierre, RootSa est une marque de vêtement africain fait mains et personnalisables pour hommes, femmes et enfants. Jointe par téléphone, Cottecheese a accepté de faire un retour sur cette collection qui nous rappelle nos racines africaines.

Vous avez sûrement déjà vu les chanteuses Anie Alerte, Darline Desca, Queenbee et Tamara Suffren portées ces types de vêtements. Ou encore les époux journalistes Sheilla Louis Joseph et Michel Joseph posés avec. Ils sont tous habillés par l’ancienne Miss Vidéomax 2006.

Plus de dix (10) ans après avoir été couronnée Miss Vidéomax été 2006, Cottecheese Pierre, mariée et mère d’une petite fille de trois (3) ans, n’est pas juste qu’une ancienne reine de beauté, elle est désormais designer et auto-entrepreneur. Comme toute personne qui rêve de prospérité et d’indépendance financière, la jeune femme a trouvé sa porte de sortie en décidant de créer quelque chose qu’elle aime, qui la passionne et c’est ainsi qu’elle s’est tournée vers la création de vêtements, vers la mode tout simplement.  

Selon la jeune femme, à part le concours de beauté qui lui a permis de côtoyer des personnalités du milieu, elle a toujours aimé regarder les défilés et fashion show à la télévision. Pour reprendre l’une de ses phrases qui explique bien la question, on dira que : « Le subconscient capte tout ce que tu regardes et tout ce qui te passionne en secret ». Ainsi, après avoir été durant plusieurs années dans cet univers de mode et de création, elle a décidé en janvier 2018 de lancer sa propre marque de vêtement, une ligne exceptionnelle qui est un mélange de tenues traditionnelles africaines et haïtiennes. 

Pourquoi des vêtements de types africains ? telle est la question qu’on a posé à Cottecheese. « Le déclic m’est venu de ma belle sœur, la sœur de mon mari et de ma belle-mère qui sont toutes deux du Bénin. Elles m’envoyaient des cadeaux, des vêtements et je les adorais. Dès fois, je leur demandais de les confectionner à mon goût. C’est à ce moment que j’ai découvert ces tissus-là. » a-t-elle répondu. 

« Quand j’ai vu le regard admiratif des gens quand je les portais, je me suis dit que je vais créer quelque chose. Je ne sais pas si c’est une bonne idée mais vu que ça m’interpelle beaucoup, je décide de me lancer et de proposer la collection à tous et surtout aux haïtiens », continue t-elle. 

Pour concrétiser son projet, Cottecheese lança en janvier 2018 la marque RootSa présente exclusivement en ligne. « J’ai eu beaucoup de support pour tout mettre en place. Le premier a été familial. Mon mari, discret mais efficace, a été mon premier supporteur. Il a joué le rôle des deux (2) parents quand je n’étais pas disponible parce que ça m’a pris des nuits pour tout mettre en place. », avoue Cottecheese Pierre. « La famille de mon mari au Bénin, la mienne et surtout ma petite sœur Cassandre qui coordonne tout ce qui rapporte à la livraison en Haïti. Mes amis proches, mes amis d’enfance et ceux de la toile. Mon principal support découle de la présence de toutes ces personnes qui m’ont accompagné tout au long de cette année d’aventure. » ajoute t-elle. 

RootSa, un nom composé qui rallie « Racine », la traduction française de Roots et Sa pour Sarah, sa fille. En quelques mots RootSa veut dire « Les racines de Sarah », un hommage à sa fillette qui est l’amour de vie. Mais pourquoi Sarah et pas quelqu’un d’autre ? « Quand on devient maman, on réalise brusquement qu’on est insignifiant, qu’on passe au second plan. On est face à une personne qu’on aime plus que sa propre personne, on ne pense plus du tout à soi. C’est ce que m’a appris Sarah quand je suis devenue maman. » Une réponse remplie d’amour et de sagesse qui résume amplement la phrase qu’a écrit un jour le poète français Christian Bobin : L’amour maternel est la plus haute figure de l’amour vrai. 

La première collection de RootSa, la « Collection Rosanne » qui porte le nom de la mère de la designer décédée il y a environ deux ans, a eu un succès fulgurant. Une vingtaine de modèles confectionnés pour femmes et enfants se sont vendues comme des petits pains. Un feedback auquel la jeune maman ne s’attendait pas du tout, ce qui lui a poussé à présenter en l’espace de quelques mois une deuxième collection, la « Collection Ouidah », pour combler l’attente de ses consommateurs. La Collection Ouidah, beaucoup plus riche et à travers laquelle elle inclut cette fois les hommes, est un hommage à la ville béninoise qui lui a appris son histoire et ses racines de descendant d’Afrique. 

Pour célébrer la première année de RootSa et remercier toutes celles et ceux qui ont permis à la marque d’arriver la où elle est aujourd’hui, Cottecheese organisera un événement privé le 26 janvier ici en Haïti où tous les invités seront vêtus en RootSa. Pour Cottecheese, la première année de  RootSa a été une année qui lui a fait comprendre qu’elle pouvait faire bien plus que ce qu’elle pensait. C’est aussi sa première année en tant qu’entrepreneure qui plus est à succès. 

« Durant l’année 2018, mes clients et mes supporteurs m’ont offert leurs appuis et leurs présences inconditionnelles. Cette fois, c’est à moi de leur offrir quelque chose. Je serai au pays avec ma famille lors de cette journée pour dire un grand merci à tout le monde. », confie la détentrice d’une licence en Sciences Politiques.  

Cette date sera également mémorable parce qu’elle présentera quelques modèles de sa troisième collection qui sera baptisée « Collection Kandjiema » en honneur à sa belle-sœur béninoise qui ne sera malheureusement pas présente pour l’occasion. « Je souhaite que la troisième collection porte le deuxième prénom de ma belle-sœur Augustine. Elle a été d’un support inconditionnel, elle a beaucoup donné de sa personne et de son temps. C’est ma façon à moi de la remercier pour tout. En résumé c’est « Collection Kandjiema » une collection de reconnaissance », signale l’ancienne animatrice de télé qui vit actuellement en France. Il y aura aussi, au cours de cette rencontre, une causerie autour de l’entrepreneuriat et des remises de cadeaux aux personnes qui ont marqué et supporté la première année de la marque. 

Pour les temps à venir, l’entrepreneure-designer compte agrandir la capacité de son entreprise à répondre à une plus grosse clientèle et également ouvrir une boutique physique en Haïti. Entretemps, toutes celles et ceux qui veulent ajouter du RootSa à leur garde robe n’auront qu’à visiter le site internet de la marque en cliquant sur http://www.rootsa.fr et votre commande vous sera livrée dans une ou deux semaines.   

Laisser un commentaire

Catégories