Le Collectif Pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC) lance le projet « Street art au féminin »

Le Collectif pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC) , en collaboration avec l’Ambassade du Canada en Haïti, a lancé un projet qui met en valeur des femmes plus particulièrement les femmes spécialisées dans les arts de la rue. Baptisé « Street art au féminin : pour une urbanité inclusive », ce projet, organisé dans le cadre des célébrations de la Journée internationale des femmes (8 mars), sera réalisé du 9 au 13 mars 2020.

Peindre les murs de la ville est désormais un art à part entière dans le pays. La preuve en est grande vu qu’on a déjà eu droit à quelques éditions de Festi Graffiti. Pour apporter de la fraicheur à cette forme d’expression artistique, le CPAUAC a décidé d’y intégrer officiellement les femmes. Durant la réalisation du projet « Street art au féminin, vingt (20) jeunes femmes âgées de 18 à 30 ans auront droit à quatre (4) journées de formation autour de l’art de la rue, des diverses techniques en graffiti et les pratiques du slam avec l’artiste canadienne Mono Sourcil et l’artiste haïtienne Aude Cencia Villefranche. Eh oui, les haïtiennes sont désormais et pour de bon dans la place.   

 
Pour les organisateurs du street art au féminin, l’utilisation des arts de la rue, comme médium novateur d’expression individuel et collectif, est une démarche citoyenne de solidarité et un processus de socialisation pour contrecarrer la marginalisation des femmes.

Après leurs formations, les participantes mettront en pratique l’art du graffiti en réalisant le 13 mars prochain une muraille collective sur le thème #GrâceàVous. Cette dernière symbolisera les avancés d’égalité des genres, la non-violence et les droits des femmes en Haïti. 

Notons que le projet a pour objectif de favoriser l’émergence de jeunes femmes artistes haïtiennes qui pourront contribuer à travers les arts de la rue à la promotion de l’égalité des genres, à la non-violence à l’égard des femmes et des filles et à la revitalisation d’un milieu urbain inclusif.

Laisser un commentaire

Catégories