© %author%

Source photo page facebook de la fondation

Le sort de nos petits enfants, un sujet à ne pas prendre à la légère

La Fondation América Solidaria a organisé, ce 19 juillet au local de la Bibliothèque Nationale d’Haïti (BNH), un forum pour parler de la condition des enfants du pays autour du thème « Parlons de la petite enfance ». Cette activité avait réuni, entre autres, des professeurs, des responsables d’école et des parents.

Dans une salle pleine à craquer où plus de quatre-vingt-dix (90) pourcent des invités étaient des femmes, le forum était ouvert. Lancé et organisé par la Fondation América Solidaria Haïti (ASH) dans le cadre du projet de développement intégral de la petite enfance en Haïti, projet financé par Fondo Chile à travers l’Agence Chilienne de Coopération Internationale pour le Développement (AGCID) et le Programme des Nations-Unis pour le Développement (PNUD), cette réunion était l’occasion pour tout ce beau monde de débattre sur la vie et l’avenir des enfants en Haïti. 

Un projet qui a été mis en place uniquement dans le département de l’Ouest du pays principalement sur quatre (4) zones (Lilavois, Canaan, Wharf Jérémie et Cazeau).  

Plusieurs présentations ont été tenues dont la première par Jean Michel Charles, spécialiste en Education de l’UNESCO, où ce dernier a parlé du système éducatif haïtien et des droits de l’enfant. La petite enfance n’est pas, pour certains, une étape importante dans la vie d’un être humain. Une erreur de réflexion puisque le futur de ce petit être dépendra, en partie, de comment il avait été traité plus jeune. 

L’une des choses prise à la légère à cet âge de la vie d’un enfant est son éducation. Dans le milieu éducatif haïtien, il n’y apas suffisamment de contenus lié à la petite enfance. Dans ce contexte, Marie Yolaine Vandal, Directrice du Bureau de Gestion de l’Éducation Préscolaire (BUGEP) a intervenu sur le « Développement éducatif de la Petite Enfance en Haïti ». La Représentante du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a aussi profité de l’occasion pour donner aux représentants des écoles le « Curriculum pour l’éducation préscolaire ». Un document classé par code de couleur qui répond à des questions comme : Quoi enseigner et pourquoi ? ; Comment enseigner ? Avec quoi enseigner ?

Quelques partenaires locaux liés au projet de développement intégral de la petite enfance en Haïti présents pour l’événement ont partagé, via des séquences vidéo, leurs expériences avec ASH et les divers travaux réalisés avec les enfants dont la méthode d’apprentissage par le jeu qui stimule la créativité des enfants. 

Pour clôturer la journée, Olga Regueira, Directrice Exécutive de ASH, a remercié toutes celles et ceux qui ont participé au forum. Elle a invité le public en général à se préoccuper du destin des enfants surtout quand ils sont en âge d’apprendre.       

Arrivée en Haïti en 2010, América Solidaria, présent dans treize (13) pays sur le continent américain, lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes à travers de projets de santé, d’éducation et de développement économique pour la famille. 

Les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain. A nous de participer à leurs développements en les inculquant de bonnes valeurs pour qu’on soit fier d’eux par la suite.

Laisser un commentaire

Catégories