© %author%

Les deux filles de Vladimir Poutine pourraient être sanctionnées par l’Union européenne

Après la découverte des crimes de guerre en Ukraine, à commencer par le massacre de Boutcha, les États-Unis ont annoncé mercredi 6 avril de nouvelles sanctions. Elles ciblent d’abord les deux filles du président russe, Vladimir Poutine.

Connues dans les médias sous les noms de Maria Vorontsova et Katerina Tikhonova, ces dernières vont voir leurs avoirs aux États-Unis gelés. Leurs liens avec le système financier américain vont aussi être sectionnés. « Nous pensons que beaucoup des avoirs de Poutine sont dissimulés à travers des membres de sa famille, et c’est pourquoi nous les visons », a indiqué un haut responsable américain sous couvert d’anonymat lors d’une conférence téléphonique.

Le même traitement va être infligé à la famille, la femme et la fille, de Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères.

Laisser un commentaire

Catégories