© %author%

Source photo : page Facebook Planète Verte

Lovelie S. Numa passe au vert et lance l’émission Planète Verte

L’écologique et l’environnement sont des thématiques à la mode. Ainsi, beaucoup font tout pour les protéger. D’ailleurs, on ne compte plus les initiatives qui suivent le même rythme. La plus récente est l’émission Planète Verte. Lancée par Lovelie Stanley Numa, elle vise à prôner la protection et la gestion durable de l’environnement en promouvant la conservation des ressources naturelles et la biodiversité à travers le monde plus particulièrement en Haïti.

D’après le dictionnaire Larousse, la protection de l’environnement est avant tout une prise de conscience de la mondialisation des problèmes écologiques. C’est dans ce contexte que Lovelie, journaliste et initiatrice du journal en ligne Impulse Web Medias, et un autre collègue ont eu l’idée d’apporter leur touche dans la lutte pour la protection de l’environnement.

 » Enock Occilien et moi ont eu l’idée de façon simultanée alors qu’on était au téléphone. Ça été comme une révélation », nous confie Lovelie qui aime tout ce qui est bio et qui a toujours été une adepte de la protection de l’environnement.

Diffusée sur les antennes de la Radio Télé Nativité Internationale (91.9 FM) tous les samedi à partir de midi, elle est simultanément retransmise en direct sur la page facebook de Planète verte, sur celle de Impulse Web Medias et sur le podcast de ce dernier.

En plus de la protection de l’environnement, l’émission valorise également l’égalité des sexes, l’union nationale, la paix et la sécurité dans un environnement sain ainsi que la participation des femmes dans la lutte pour le respect des droits de l’environnement, souligne Lovelie.

Si l’objectif premier de Planète Verte est la protection et la gestion durable de l’environnement toutefois, les initiateurs n’ont jusqu’à présent aucun sponsors pour l’émission. Ils utilisent leurs propres revenus pour la réaliser. Par ailleurs, ils peuvent compter sur les responsables de la Radio Télé Nativité Internationale qui mettent l’antenne de leur domaine à leurs dispositions de façon gratuite pour une durée définie.

Selon l‘Insee et le rapport « World Population Prospects : The 2015 revision » de l’ONU, d’ici 2050, la population devrait atteindre 9,6 milliards de personnes (actuellement à 7,3 milliards). Si les modes de consommation et de production actuels restent inchangés, nous aurons besoin de deux planètes pour maintenir nos modes de vie en 2050.

Planète Verte étant lancée, Lovelie Stanley Numa ne compte pas en rester là. Elle souhaite faire encore plus pour protéger l’environnement.

« A travers Génération Nouvelle pour l’Education et le Développement d’Haiti (GNEDH) qui est une organisation à but non lucratif dont je suis la coordinatrice générale, nous envisageons de faire des formations pour la population sur le respect des droits de l’environnement et sur des mesures d’adaptation aux effets néfastes du réchauffement climatique. Cette formation sera destinée aux jeunes leaders communautaires préoccupés par les problèmes environnementaux afin qu’ils puissent continuer à accompagner les habitants dans les zones rurales », conclut-elle.

Laisser un commentaire

Catégories