© %author%

MacKenzie Scott domine le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde

La philanthrope Mackenzie Scott vient de faire une grande première depuis 10 ans dans le classement Forbes des 100 femmes les plus puissantes du monde. L’ex femme de Jeff Bezos est la nouvelle numéro 1 de ce top fraîchement dévoilé au terminus du mois de mai.

« Cette année, la première place du classement revient à la milliardaire philanthrope MacKenzie Scott. Troisième femme la plus riche au monde, MacKenzie Scott dispose de ressources quasi illimitées et d’une détermination sans faille à faire don de sa fortune », a fait savoir le magazine Forbes sur son site officiel.

Dans cette nouvelle liste, il est recensé 40 femmes PDG, une immunologiste, 19 dirigeantes politiques, des militantes notamment. Le devant du podium voit succéder à la mère de 4 enfants, la vice-présidente des États-Unis Kamala Harris qui est suivie de la première femme à accéder au poste de présidente de la Banque centrale européenne, le 1er novembre 2019, à savoir Christine Lagarde.

Âgée de 59 ans, Mary Barra la PDG de General Motors (GM) qui est « la première femme à diriger l’un des trois grands constructeurs automobiles américains » occupe la quatrième position. Melinda French Gates, Coprésidente de la Fondation Bill & Melinda Gates ferme le top five des femmes les plus puissantes au monde.

La journaliste Oprah Winfrey quant elle occupe la 23e place. La chanteuse Taylor Swift (78e place). La monarque britannique, la reine Elizabeth déchue de 24 places est désormais 70e du classement selon Forbes. L’effectif de ces 100 femmes provient de 30 pays et territoires différents selon le magazine.

Laisser un commentaire

Catégories