© %author%

Crédit photo DofenNews

Réalisation de la première foire sur l’entrepreneuriat féminin au Cap-Haïtien

Le Centre d’Etudes et de Coopération (CECI) et l’Uniterra organise du 12 au 14 août la première foire sur l’entrepreneuriat féminin sur la place d’armes au Cap-Haitien. La veille du lancement officiel de l’activité soit le dimanche 11 août, les initiateurs ont organisé une soirée de cocktail au cours de laquelle cinq (5) femmes entrepreneures du Nord ont reçu une plaque d’honneur pour le travail qu’elles font dans la deuxième ville du pays.

Il est 6h 30 de l’après-midi, les organisateurs du cocktail et quelques participants étaient déjà réunis à l’OGDNH, immeuble situé en face de la place d’armes du Cap-Haïtien où aura lieu la foire dédiée à l’entrepreneuriat féminin, pour participer au cocktail organisé en guise de lancement de la foire sur l’entreprenariat féminin. C’est Danielle Saint Lot, Présidente de la fondation qui porte son nom qui a procédé à l’ouverture de la cérémonie. Pour commencer, la femme politique a fait les louanges des femmes entrepreneures du Cap qui, selon elle, font preuve d’un leadership confirmé.

« Il n’y a qu’une femme au Sénat de la République et bientôt nous allons avoir pour la première fois une femme Garde des Sceaux. Elles sont toutes les deux originaires du Cap-Haitien », clame-t-elle avec fierté. Le Cap-Haitien a un potentiel féminin qu’on ne retrouve nulle part ailleurs et c’est un atout qui est exploitable, continue-t-elle.

Après la présentation du programme de la soirée par Léonel Garnier et Line Carla Dorsainvil, c’est le moment de passer à la séance-débat prévue pour l’occasion. Danielle Saint Lot, Modératrice, a introduit la Coordonnatrice du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) Philona Jean, l’Initiatrice du projet « Mission Entrepren’Elle » Luckny Guerrier, la Secrétaire de direction de Fatima Group Margareth Beliard Bell ainsi que la Sénatrice également Promotrice de Femme En Nord (Femme Entrepreneure Nord) Dieudonne Luma Etienne. Elles ont tour à tour répondu aux questions de la modératrice basées entre autres sur l’entrepreneuriat féminin et sur les méthodes qu’elles utilisent pour toujours rester à flot en dépit des difficultés, d’ailleurs connues de tous, auxquelles elles font face quotidiennement dans leur vie professionnelle. La Sénatrice Dieudonne Luma Etienne a comme toujours enflammé la salle.

Arrivée en retard parce qu’elle participait à une autre activité, la femme politique a édifié le public de par sa fougue, sa force et la touche humoristique qu’elle a utilisé dans le cadre de son intervention. 

« Je suis une femme entrepreneure plus particulièrement aujourd’hui parce que je suis dans l’entrepreneuriat politique qui est une forme d’entreprise » lâche-t-elle avec un rire franc et joyeux. Pour qu’une femme de surcroît haïtienne réussisse à remporter une élection, il faut qu’elle comprenne que la politique est un business et comme toute personne qui entreprend, on risque soit de gagner ou de perdre. J’invite toutes celles qui ont peur d’intégrer le milieu politique de changer de cap parce que la politique est aussi une affaire de femme », ajoute-t-elle.

Le clou de la soirée a été la remise de plaques honorifiques aux cinq (5) femmes ou dirigeantes d’entreprises qui évoluent dans le Nord du pays. Elles sont : Ernise Petigny, Présidente du Rassemblement des Femmes Vaillantes de Limonade (RAFAVAL), organisation de transformation et commercialisation du cacao ; Jeannithe Marianne Louis Jeune, propriétaire du studio de beauté Princessa Beauty Salon and Supply ; Eulalie Saint Fleur, propriétaire du magasin Eulalie du Cap-Haitien. Ne pouvant pas être là, c’est sa sœur qui a reçu la plaque à sa place. La quatrième femme à avoir été honorée de la soirée est Marie Danise Pierre communément appelée Gros Bébé. Cette dernière est la propriétaire du restaurant et hôtel Gros Bébé du Cap-Haïtien. Les dernières sont Guerline et Carmelle Lucien, elles sont toutes deux initiatrices de la clinique Vision Plus. Une sixième personne devait être récompensée mais elle n’a pas pu être présente. 

Pour clôturer la soirée de cocktail, les portes d’une autre pièce de l’OGDNH ont été ouvertes au grand public pour qu’il puisse regarder l’exposition qui retrace les diverses luttes qui ont été menées par les femmes du pays. 

Rappelons que la foire sur l’entrepreneuriat féminin se tient du 12 au 14 août à la place d’armes du Cap. Pour l’occasion, près d’une quarantaine de femmes entrepreneures sont présentes pour exposer et bien sûr vendre leurs produits et services.

Laisser un commentaire

Catégories