Source photo google search

Rencontres des musiques du monde, au féminin

L’avant-dernier concert de la 4e édition des Rencontres des Musiques du Monde a eu lieu, ce 22 juin, dans la cour de l’Institut Français en Haïti (IFH) où, la chanteuse et musicienne haïtiano-canadienne, Mélissa Laveaux a fait chanter et danser un public qui n’attendait qu’elle.

Toutes celles et ceux qui avaient manqué, en début de semaine, le concert de l’artiste à l’occasion de ces rencontres autour de la musique ont eu une chance de rattraper le coup. Une nouvelle rencontre à la Mélissa Laveaux, cette rencontre au féminin, la toute dernière, est un évènement à ne pas rater, encore une fois. Plusieurs personnalités étaient au rendez-vous particulièrement l’Ambassadeure de France en Haïti Elisabeth Beton Delègue, l’Ecrivaine Yanick Lahens et la Réalisatrice Rachèle Magloire. 

« Panama mwen tonbe, Peze Kafe, Kouzen, Nan fon bwa » sont les titres parmi tant d’autres que la chanteuse a interprété. Des titres qui sont figurés sur son tout dernier album intitulé Radyo Siwèl. Acclamations après acclamations, titres après titres, Mélissa Laveaux a presque repris tout l’opus composé uniquement de musiques qui racontent l’histoire et la culture haïtienne. Et sur demande d’un public satisfait, la canadienne a repris la fameuse berceuse créole « Dodo Ti-Pitit Manman », une chanson qui a marqué l’enfance de plus d’un. 

Celle dont le visage est le symbole représentatif de ce festival n’a pas caché son amour pour son pays d’origine. 

Rappelons que la 4e édition des Rencontres des Musiques du Monde, organisée par Tamise et Caracoli, s’est déroulée du 15 au 23 juin à Port-au-Prince et dans certaines villes de province notamment Jacmel et Cap-Haïtien.          

Laisser un commentaire

Catégories