Source photo google search

Saint-Marc : Plusieurs femmes sont victimes de grossesse collective dont une mineure de 13 ans

Esaïe Mervil, habitant de la commune de Saint-Marc précisément de la localité de Laïmé, a mis enceinte quatre (4) femmes, toutes issues de la même famille et vivant dans la même maison, dont une fillette de 13 ans.

Ces derniers jours, les sujets d’actualité en Haïti laissent à penser qu’on se trouve face à une scène où sont présentés que des actes de science fiction ou de reality show. La dernière nouvelle en date en est bien la preuve. 

Accusé d’avoir violé quatre femmes, la police saint-marcoise a procédé à l’arrestation d’Esaïe Mervil. Ce dernier aurait violé et mis enceinte la sœur de sa compagne,  les deux filles de cette dernière dont une fillette de 13 ans et la femme en question avec qui il partageait une relation sentimentale. 

« Nous avons procédé à des tests de grossesse et les résultats ont prouvé effectivement que toutes les femmes citées sont enceintes », a déclaré Yves Dezina, l’un des membres du Conseil d’Administration de la Section Communale (CASEC) de la localité.  

A la suite de son arrestation, Esaïe Mervil a admis avoir eu des relations sexuelles avec ces femmes. Toutefois, pour donner une explication à cet acte odieux, l’accusé a fait savoir qu’il était, au moment des faits, possédé par des esprits démoniaques. Un alibi qui ne tient pas vraiment la route compte tenu de l’ampleur de la situation.     

Notons qu’après la propagation de la nouvelle à Laïmé, Esaie Mervil a failli être lynché par la population mais il a eu le temps de s’enfuir et de se cacher dans le houmfort d’un prête vodou.     

Laisser un commentaire

Catégories