© %author%

Simone Biles, prodige de la gymnastique américaine

Née à Columbus (Ohio), Simone Biles de son vrai nom Simone Arianne Biles est gymnaste artistique. Avec une mère accro à la drogue qui était incapable de prendre soin de ses enfants, Simone Biles a donc été adoptée et élevée par ses grands-parents. Ayant commencé la gymnastique à l’âge de six ans et aujourd’hui âgée de vingt-quatre (24), elle a déjà un palmarès long comme un bras. Ce 6 juin, elle a été sacrée championne des États-Unis au concours général pour la septième fois.

Simone Biles a intégré l’équipe nationale américaine en 2011. L’année suivante, elle a été championne nationale Junior au saut et a remporté la médaille de bronze au concours général. En 2013, elle est devenue senior et a pris part à de grandes compétitions dont les championnats du monde de gymnastique ou elle a décroché deux (2) médailles d’or au concours général et au sol, une médaille d’argent au saut et une médaille de bronze à la poutre.

En 2014, lors des 45e championnats du monde de gymnastique qui se déroulaient en Chine, Simone a remporté quatre (4) médailles d’or au concours général, au sol, à la poutre et par équipe. Elle a également décroché une médaille d’argent au saut. Au cours de cette compétition, elle est devenue la première gymnaste féminine à remporter trois fois d’affilée le titre de championne du monde au concours général.

D’année en année, Simone continue sa quête des trophées et des sauts inédits au point de devenir en 2019 la gymnaste la plus décorée de l’histoire des championnats du monde avec dix-neuf (19) titres mondiaux et quatre (4) titres olympiques.

La dernière victoire de la jeune femme surnommée « puce » à cause de sa petite taille (1,45 m) date de ce mois de juin. Elle a donc remporté le concours général des Championnats des États-Unis pour la septième fois, un record.

Avec un parcours digne des plus grands noms du monde de la gymnastique, Simone Biles avait annoncé en mars dernier vouloir mettre un terme à sa carrière après les Jeux de Tokyo qui doivent débuter le vendredi 23 juillet 2021 et se terminer le dimanche 8 août. Toutefois, elle a changé d’avis en annonçant qu’elle participera aux JO de Paris 2024. Ce sera une opportunité pour elle de réaliser ces sauts dont elle seule connaît les enchaînements et les figures.

Laisser un commentaire

Catégories