© %author%

Sœur Laura Sénatus : prophétesse ou imposteur ?

Marie Sonie Laura Sénatus connue sous le sobriquet de Sœur Laura monopolise l’attention sur les réseaux sociaux depuis l’assassinat de l’ancien Président Jovenel Moïse. Après le meurtre, les vidéos de celle qu’on qualifie de « prophétesse » ont fusé de partout. Elle annonçait le décès de l’ancien Chef d’État. Une information qu’elle a essayé à plusieurs reprises d’apporter à ce dernier. Mais sans succès. Après un répit de quelques jours, la « messagère » fait son retour avec une déclaration choc. « Je suis la femme qui va remplacer Jovenel Moïse » soutient-elle.

« 10 fevriye 2021 an, mwen te soti nan maten deba sou radio tele Éclair. Mwen sot di ke BonDye voye avètisman pou 3 kategori : Prezidan, opozisyon epi nasyon an. Li te voye di Prezidan konsa sonje depi 2018 li pra l mouri paske li te ba l premye plas la, men li te remèt li ak djab, ak blan », avait-elle annoncé. Pour ensuite ajouter « Bondye vin raple l ke lè a rive. Li pa p kite l fè 5 lane a. Lè a rive li pral mouri ».

Elle n’a pas omis d’apporter des détails sur la façon que devait finir le mandat de l’ancien locataire du Palais National. « Se swa li mouri sou pouvwa oubyen li voye chef leta ameriken pran l ».

Sans passer par quatre chemins, Sœur Laura s’est adressée au secteur de l’Opposition. Elle leur a conseillé de ne pas se bercer d’illusions car elle n’aura pas le pouvoir après la mort du Président. « Opozisyon an pa bezwen bat kò l, paske moun ki dwe monte sou pouvwa gentan la deja. E li va retire pèp la nan touman, nan tribalisyon. »

Le peuple haïtien n’a pas à se faire selon cette dernière. Il n’y aura pas d’élection. « Moun Bondye chwazi a se yon fanm e se li ki ap dènye prezidant aprè sa se Wa ki se reprezantan Jezi Kris sou latè ki pral gouvène peyi a ». Les choses vont se faire naturellement, croit-elle.

Ainsi enchaîne la série rocambolesque de plusieurs épisodes sur les réseaux sociaux. Après le décès de Jovenel Moïse, les internautes guettaient la déclaration de la « prophétesse » pour connaître le nom de cette femme qui doit substituer au défunt à la présidence.

Néanmoins la protagoniste principale a fait durer le suspens. Elle s’était présentée pour dénoncer les « faux pasteurs » et par ailleurs condamnait en enfer toute femme qui portait des pantalons, des faux cils, des rouges à lèvres etc.

Une publication qui a fait couler beaucoup d’encres. Si plusieurs voyaient en elle « une envoyée de Dieu », la roue va se tourner. Nombreux sont les commentaires qui la caractérise « d’imposteur ». S’agirait-il des fidèles de ces pasteurs indexés ?

Au bout du compte, étonnamment Sœur Laura va déclarer que c’est bien elle, la digne succeseure de Jovenel Moïse sinon elle dit etre prête à mourir. « Mwen di si 2022 a pase mwen e ke mwen pa Prezidant Dayiti, mwen prè pou Bondye pranm », a-t-elle affirmé trois jours de cela. Selon ses dires, elle n’a pas chercher à devenir Présidente du pays mais c’est une récompense du divin.

Au micro du journaliste Pierre Richard Guillaume, elle a expliqué que dans un premier temps que c’était son mari qui a été choisi pour devenir le futur dirigeant du pays. Une offre que son mari a décliné par la suite. Incrédulité oblige. Depuis lors, toutes les responsabilités lui ont été revenues. « Se mari m li te chwazi tankou Wa David pou te kanpe nan tèt peyi sa, pou restore Ayiti. Nan lane 2016 lè mari m wè misyon an twò di, li kite l e depi 2017 Bondye pase tout promès li te fè yo avèm. Sa vle di depi 2017 BonDye komanse ap banm revelasyon prezidans ».

Elle a promis que sous son gouvernement, la couleur du drapeau va être modifiée en « blanc et rouge » qui symbolise « victoire et pureté ». « Nan mitan drapo a l ap make le sang de Jésus, tout feu tout flamme yon lot fraz kap vin tonbe pa anba. Nap jwenn aprè sa yon bib avek yon pijon », toujours Sœur Laura qui apporte plus de précisions.

Depuis peu, nous assistons sur les réseaux sociaux à une avalanche de « profèt ». Ils/elles prophétisent sur des événements macabres qui doivent bientôt arriver dans le pays. Plusieurs viennent même à se faire passer pour le-la dirigeant-e prodige qui va changer la situation du pays à tous les niveaux. Sœur Laura et Sœur Sylvanie Ramsey sont des exemples vivants et d’actualité.

Laisser un commentaire

Catégories