© %author%

Suzana Sampeur accuse Fatima de voler son projet

Dans un commentaire sur Instagram, en réaction à une publication faite par Fatima Altieri pour annoncer la sortie de sa propre marque de rouge à lèvres, l’ancienne Miss World Haïti de 2016 Suzana Sampeur, accuse la chanteuse de voler « son projet ». Une révélation qui a poussé l’artiste à réagir ouvertement sur les réseaux sociaux, arguant qu’elle n’avait pas signé de contrat avec la jeune Top model.

Encore une fois, le monde culturel haïtien se trouve au beau milieu d’une chamaillerie opposant cette fois-ci une chanteuse  appréciée et une Top model convoitée. Tout a commencé ce lundi 20 septembre 2021, jour de l’anniversaire de Fatima. En marge de ce nouveau printemps, celle qu’on surnomme affectueusement Fatiful a présenté dans la collection Katrine Flon « son » rouge à lèvres baptisé Inspiration, qu’elle vend à 14,99$.

 Si la présentation de ce nouveau produit a fait le bonheur des fans de l’artiste, elle a par ailleurs poussé l’ancienne Miss World Haïti de 2016 à faire des révélations sur l’origine de ce rouge à lèvres. En effet, en 2019, Suzana Sampeur allait sortir une nouvelle ligne cosmétique contenant un rouge à lèvres qu’elle avait nommé « Inspiration ». Afin de mieux gérer le marketing, elle aurait proposé à Fatima, elle-même qui allait sortir un album, de baptisé son disque « Inspiration », dans le but de mieux vendre le nom de son lipstick. Seulement, les choses ne se sont pas passées selon les espérances de la Top model.

Ce lundi, Fatima a présenté un lipstick qu’elle a baptisé Inspiration, apparemment, à l’insu de Suzana Sampeur. En guise de réaction, cette dernière accuse la jeune chanteuse de voler son projet. Pour sa défense, Fatima explique clairement qu’elle n’avait pas signé de contrat avec Suzana. Et s’en vient les reproches.  » Ou pat gen ankenn konsep Suzana ni nou pat gentan travay anyen paske non sèlman ou te vle fè yon bagay byen rapid pou jis plake logo ou sou li, ou te voye yon kontra tèt anba pou mwen ke m pat aksepte e se dwa m « , a déclaré Fatima Altieri.

« M pa gen tan pou m fè back pandan m ka itilize tan sa pou m kreyativ, mwen jis fè pòs sa pou m ka montre ke ou pa onèt », a commenté Suzana. Selon Fatima, Suzana n’est pas une personne honnête. Pour corroborer sa déclaration, elle fait savoir que : « Suzana ap achte rad 5$ epi lap revann yo 100$ ».

En effet, cette situation démontre clairement que le secteur culturel haïtien se désagrège petit à petit. Des artistes qui pouvaient nous représenter à l’échelle internationale ne se consacrent pas vraiment à la production. Et pire, ils lavent leurs linges sales en public. Sans aucun gêne. Personne ne sait quand va se terminer cet affront entre Fatima et Suzana, mais pour l’instant, l’heure est au « Zen ».

Laisser un commentaire

Catégories