© %author%

Crédit photo AP Juan Karita

Une femme devient présidente par intérim de la Bolivie

Le président bolivien Evo Morales a remis sa démission après quelques jours de protestations violentes durant lesquelles une mairesse a été victimes des manifestants. Après la démission d’Evo Morales la sénatrice de droite Jeanine Anez, du parti « Unité démocratique », a été proclamée présidente par intérim de la Bolivie dans un contexte de crise aiguë.

Evo Morales a démissionné le 10 novembre dernier et la Bolivie s’est retrouvée dans un vide institutionnel pendant plusieurs jours. Une nouvelle cheffe d’état à été nommée, il s’agit de la sénatrice de l’opposition Jeanine Anez. Elle est devenue la deuxième femme à prendre la tête du pays, la première fut Lidia Gueiler Tejada, qui à dirigé la Bolivie de 1979 à 1980.

Jeanine Anez, fraîchement nommée a assuré dans son premier discours qu’elle est engagée nouvelle présidente à «assumer toutes les initiatives nécessaires pour pacifier le pays» et pour guider la Bolivie vers de nouvelles élections. 

Rappelons que la nouvelle présidente est déjà très contestée par les partisans de l’ancien président.

Laisser un commentaire

Catégories