© %author%

Vers le lancement officiel de la FEDOFEDH

La Fédération des Organisations de Femmes pour l’Egalité des Droits Humains (FEDOFEDH) a été créée en novembre 2020 par plus de vingt-cinq (25) organisations de femmes. Avec entre autres pour mission le respect des Droits des femmes au sein de la société, la promotion de la participation en politique de celles-ci et leurs autonomisations financières, la FEDOFEDH sera officiellement lancée le 30 mai prochain à Grand-Anse.

Après avoir constaté que les femmes sont les plus touchées par la montée de l’insécurité dans le pays, la Présidente du Refuge des Femmes d’Haïti (Ref-Haïti) Novia Augustin ainsi des membres de fédérations et organisations de femmes se sont mises ensemble lors d’une rencontre dans le cadre des activités des 16 jours d’activisme en novembre 2020 pour créer la FEDOFEDH.

« FEDOFEDH est un outil de défense des Droits des femmes. Elle est créée afin d’assurer la protection des Droits des femmes vulnérables, la promotion de leurs autonomisations et leurs participations en politique », nous a fait savoir la féministe Novia Augustin.

Quelques mois après sa création, les initiatrices en collaboration avec le Réseau National de Journalistes en Santé (RNJS) et le Georgetown University (GU) ont décidé de lancer officiellement l’organisation à Grand’Anse le 30 mai prochain à l’occasion de la fête des mères.

« Au cours du lancement officiel de la FEDOFEDH, on aura à présenter une application pouvant aider à géolocaliser les organisations de femmes membres de l’entité à travers le pays », nous confie Novia.

L’application permettra entre autres aux femmes et à toutes les personnes qui l’utilise d’avoir accès à des services d’accompagnement via le numéro 100 (téléphone bleu), de déclarer et signaler les violences subies, d’être sensibiliser et former sur le VIH de rappeler les gens souffrant du virus de prendre leurs médicaments et de l’importance de ne pas le négliger.

Cette journée sera également consacrée au lancement d’une vaste campagne nationale de sensibilisation contre les violences faites aux femmes et aux filles avec pour thème: « Quand il n’y a rien de plus, il nous reste nos mères ».

Notons que Ref-Haïti, organisation créée par Novia Augustin, la principale instigatrice de FEDOFEDH, est une organisation de femmes travaillant pour le respect des droits des femmes et des filles dans le pays.

Laisser un commentaire

Catégories