© %author%

Après Naomi Osaka, une autre tenniswoman fond en larmes sur le court

Alors qu’elle venait d’essuyer une double faute, la biélorusse Victoria Azarenka en plein match a craqué sans raison apparente, sur le court au 3e tour du WTA 1000 d’Indian Wells, le lundi 14 mars. Elle affrontait la Kazakhe Elena Rybakina.

Personne ne s’y attendait. Au cours de la seconde manche, l’ancienne numéro 1 mondiale a fondu en larmes. Durant plusieurs secondes, elle est restée tête basse cachant ses yeux, refoulant difficilement ses pleurs.

Une situation qui a alarmé tout le monde.
L’arbitre principale et l’autre joueuse se sont tout de suite rapprochées d’elle. À la question si elle avait besoin d’aide ? Azarenka n’a répondu que des « Je suis désolée », à trois reprises.

Reprenant le match après ce moment gênant, la double lauréate de l’épreuve (2012, 2016) a pu boucler la dernière manche sur une défaite. On rappele que Azarenka est la deuxième tenniswoman a avoir éclaté en sanglots au cours de ce même tournoi. Précédemment, Naomi Osaka a été dans la même situation.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories