© %author%

« Batay la pa politik, li ekonomik », déclare Martine Moïse 2 mois après le décès de son mari Jovenel Moïse

Jou pou jou. Ce 7 septembre marque exactement deux mois que l’ancien Président Jovenel Moïse a été assassiné dans sa résidence privée à Pèlerin. En cette date, sa femme Martine Moïse honore la mémoire de son feu mari et réclame encore justice.

L’ancienne Première Dame n’a pas laissé passer inaperçue la date du 7 septembre. Un jour symbolique pour elle. Sur Twitter, elle rappelle le meurtre sanglant de l’ancien Chef de l’État en ces mots.  » 2 mwa aprè yo fin pete je l, asasine Prezidan Jovenel sovajman, mwen pèdi mari m, frè m. Timoun yo pèdi papa yo. Pèp ayisyen an pèdi lidè l ki ta p chanje kondisyon lavi l ».

Après avoir affirmé que « la bataille n’est pas politique mais économique », Martine Moïse assure que les choses ne vont pas terminer ainsi dans son second tweet. Elle réclame que justice soit faite pour l’ancien leader politique. « N ap kontinye goumen pou soley la klere tou pou sak pi fèb yo », assure-t-elle.

Laisser un commentaire

Catégories