© %author%

Crédit photo Chokarella

CHES, Inc : Symbole d’espoir pour les entrepreneures vivant dans les zones reculées d’Haïti

Une entrepreneure est l’un des éléments clés qui stimulent la croissance économique d’un pays. En Haïti, l’entrepreneuriat est la source de revenu de près de la majorité de la population. Dès fois, certaines personnes peuvent élaborer un plan d’affaires mais ne peuvent pas aller plus loin par manque de moyens financiers. Tenant compte de la réalité précaire de ces personnes, Rebecca Obounou a décidé de fonder la Christian Haitian Entrepreneurial Society, Inc (CHES).

Rebecca Roseme Obounou est une haïtiano-américaine. Née à Boston aux Etats-Unis de parents haïtiens, elle a vécue dans la commune de Limbé pendant son adolescence. Repartie dans son pays natal, elle a obtenu un diplôme en gestion des affaires de l’Université de Bentley et en a profité pour revenir pour fonder CHES, Inc en 2008. CHES, Inc est une organisation qui a pour mission d’éduquer, de mentorer et de financer des entrepreneures rurales un peu partout dans le pays.

« Durant le temps que j’ai vécu en Haïti, je me suis rendue compte que la charité n’aidait pas les personnes pauvres à avancer. C’est ce qui m’a motivé à étudier le business et par la suite de créer CHES, Inc. en 2008 » a expliqué la présidente et fondatrice de l’organisation. Une implantation qui n’a pas été facile pour elle vu que sa famille et ses amis ont tenté de l’en dissuader d’une part parce qu’elle est une femme et d’autre part à cause de la situation précaire du pays.

Avec dix (10) ans d’expériences sur le territoire national, CHES, Inc a travaillé dans plusieurs régions du pays notamment le Limbé, le Cap-Haitien, les Gonaïves et l’île de la Gonâve. Leur projet le plus récent, qui est une initiative communautaire, se déroule à Laborde dans lea commune des Cayes où ils aident une cinquantaine de personnes, dont la majorité est de sexe féminin, à mettre sur pied un poulailler.

En octobre 2016, le Sud du pays a été touché de plein fouet par le passage de l’ouragan Matthew où la plupart des maisons, des bétails et tant d’autres choses avaient été emportés par des rafales de vent ou par la montée des eaux des rivières. Pour essayer de reprendre leur quotidien en dépit de tout ce qui leur était arrivé, les habitants de Laborde (Cayes, Sud) ont sollicité l’assistance de CHES, Inc pour l’élaboration du projet de lancement du poulailler surnommé « Hen-tastic ». « Les gens viennent nous demander de l’aide et ils viennent en grand nombre. On ne peut pas tous les répondre vu que nos capacités et nos ressources sont limitées.

Toutefois, ceci ne nous empêche pas d’enquêter pour trouver des projets viables et l’un de nos critères est que la participation des femmes soit inclusive », a précisé Rebecca Obounou.

CHES, Inc est une organisation à but non lucratif où ces différents membres mettent en commun leurs ressources personnelles pour pouvoir financer les projets sélectionnés. Elles trouvent aussi le support de plusieurs institutions haïtiennes en vendant les produits qu’elles fabriquent. Parmi elles on peut citer Kreyol Essence, Chocolaterie Askanya ainsi que Bijou Lakay.

Ayant aux commandes un panel d’experts dont la directrice-fondatrice et quelques conseillers, le groupe compte fêter en grande pompe leur dixième anniversaire à la fin de ce mois de juin. Parmi ces conseillers, on peut citer l’Ancienne Ministre du Tourisme Maryse Pénette-Kedar. Cette dernière est la Fondatrice et Co-présidente du Centre Haïtien du Leadership et de l’Excellence (CLE), l’organisation qui héberge, dans ces locaux, le bureau de CHES, Inc.  

« Durant ces dix (10) ans, mes plus grands obstacles ont été de trouver des personnes aussi motivées que moi et de trouver les ressources adéquates pour procéder au lancement des projets. » a confié la femme d’affaires. « J’ai également eu à mes côtés des personnes dévouées sans qui tout ceci n’aurait été possible » a-t-elle continué.

Depuis le passage du tremblement de terre apocalyptique de janvier 2010, Haïti est toujours en phase de reconstruction. Que l’on soit universitaires, entrepreneures, gérantes d’entreprises, directeurs, artistes, ou exerçant n’importe quel métier ; nous avons tous un seul souhait pour notre chère Haïti, nous voulons que cette reconstruction se concrétise et qu’Haïti change.

Comme les paroles de la chanson fétiche de CHES, Inc le dit « Chanjman Haïti depann de nou ». Notons que cette chanson dont le titre est « Chanjman » est interprétée par BebyJoe, Thamar Joseph et Rayy Raymond et sera rendue public le jour de la célébration des décennies de CHES, Inc soit le 29 juin  prochain.

Pour en savoir plus  : http://www.chesinternational.org

Laisser un commentaire

Catégories