© %author%

Deux jeunes femmes parmi les lauréats de la 8e edition du Prix Jeune Journaliste

Les résultats de la 8e édition du Prix Jeune Journaliste en Haïti ont été révélés ce vendredi 23 septembre. Malheureusement, la cérémonie de remise de prix et de certificat qui se déroule habituellement en présentiel s’est réalisée par visioconférence dans la matinée. Cette année, deux jeunes femmes se sont distinguées dans la catégorie radiophonique.

« A l’issue de leurs délibérations, les membres du jury réunis le 09 septembre 2022 ont proclamé les résultats suivants », lit on dans le communiqué de presse de la représentation de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

La presse radiophonique est largement dominée par la gent féminine. Marie-André Bélange, est la première lauréate pour son travail » La résistance des commerçants face à la persistance de l’insécurité en Haïti ». Rose Marie Mathe Jeannis, pour sa part se satisfait de la deuxième place avecv, « Le poumon économique de Noailles fracturé par des gangs ».

Pour la catégorie presse écrite, le journaliste Wedster Lyvert est sorti premier lauréat pour son reportage dont le sujet,  » Litanne Juste, une madan Sara à toute épreuve ». Justin Gilles occupe la deuxième place avec son papier,  » Insécurité à Bel-Air, le calvaire des artistes ».

Marx Stanley Leveillé a gagné la première place de la catégorie presse audiovisuelle avec son dossier titré, « L’industrie du loisir asphyxiée par la guerre des gangs à Martissant ». Et le deuxième prix pour Rosemond Jean Baptiste avec son travail qui parle de « Ti kajou le chemin de l’espoir ».

La 8e édition a été lancée ce 5 juillet autour du thème, « L’insécurité et ses conséquences sur la société ou l’économie en Haïti ».

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories