© %author%

Crédit photo : soumise par Christelle Pierrette Pierre

DIAPORAMA MODE 2.0

Ce fut sans surprise quand l’affiche de DIAPORAMA MODE a été publiée. La ténacité, la persévérance et la passion de Christelle Pierrette Pierre A.K.A Christelle Chanel font d’elle une fusée et elle ne compte s’arrêter que quand elle aura réussi à imposer sa vision de la mode en Haïti. Après la réussite de la première édition qu’elle a qualifié de défi, la jeune designer qualifie cette deuxième édition de challenge et ce dernier n’est pas prêt de se terminer.

Dofen News: C’est quoi la vision derrière Diaporama Mode?
Christelle Pierrette Pierre: DIAPORAMA MODE, c’est une philosophie. La vision derrière cette philosophie est de changer l’image, la facette de la mode en Haïti, permettre que les choses évoluent,  permettre que la conception des gens puissent s’élargir. Offrir une plateforme  au entités de la mode en Haïti pour se promouvoir, s’exprimer, se réunir annuellement et tisser des liens.

D.N: Après une première édition. Qu’est-ce qui t’as poussé à organiser une 2ème?
C.P.P: La première édition  fut un défi,  la seconde je la considère comme un  challenge. En mettant la barre à  ce niveau, je ne peux plus m’arrêter. Je suis obstinée à l’idée de garder mon équipe en vie,  de garder la plateforme MODE PASSION en vie et pérenniser ce projet qu’est DIAPORAMA MODE.
Mon objectif est de conquérir les  coeurs des plus grandes personnalités de la mode internationale et de les ramener vers le panel d’intervenants de DIAPORAMA MODE durant les prochaines années.
 
D.N: Quelles leçons en tirer? 
C.P.P: Plusieurs leçons ont été tirées depuis le début de cette aventure:
La première: L’union fait la force car sans sponsors, on a abouti à 2 éditions grâce à des collaborations et partnership avec d’autres plateformes de jeunes et institutions comme HAÏTI FASHION  NEWS,  Click Marketing, MLC, Unity Studio,  Le Plasticien créations, Allamanda Hôtel, Motion 7, N.A.S. Productions, etc…
 
La 2ème: C’est  qu’aucun rêve n’est trop petit ou trop grand à  réaliser, il suffit  d’être  déterminée et persévérante comme je le suis.
 
La 3ème: Toujours construire  une équipe avec des gens qui veulent s’investir et réussir avec  toi, qui regarde dans la même direction en dépit d’opinions différentes mais savent que l’essentiel c’est d’atteindre l’objectif fixé.

D.N: Pourquoi cette approche? Une conférence et non un défilé?
C.P.P: Déjà  le concept DÉFILÉ est très mal manipulé.  Les normes, les standards  ne sont pas respectés. Il est préférable de commencer à la base avec une conférence-débat entre intervenants et public afin de distinguer les problèmes, chercher des solutions et faire de meilleures pratiques. Quand nous aurons fini de résoudre les problèmes  cruciaux du secteur, d’informer et d’éduquer les gens via nos plateformes et DIAPORAMA MODE ensuite nous pourrons commencer à  faire du beau, à  recréer la féerie,  et à faire rêver les gens dans de somptueux  défilés de mode.
 
Le secteur de la mode est en fait, malgré les talents de nos designers, un secteur encore à ses balbutiements. Toujours les mêmes problèmes qui restent sans solutions. A quand un marché de l’habit made in Haïti à un prix accessible pour toutes? Nos ports restent dominés par l’importation d’habits tant usagés que neufs alors que nos designers militent pour des infrastructures qui leur permettrait de faire une production de masse et d’exporter en grand nombre le made in Haiti et habiller le monde. 

On est encore au stade strict de fabrication des pièces et de l’assemblage de la sous-traitance. Peut-être que les designers pourraient utiliser cette sous-traitance locale pour produire des modèles de tous les jours et plus fancy. Mais on se dit bien sans subvention et accompagnement de l’Etat peuvent-ils se le permettre?
 
Haiti Fashion Week a fait parler d’elle quelques années et a su ouvrir une passerelle tant pour les designers locaux qu’internationaux. Après ces quelques runways on n’a plus de nouvelles. Les structures en charge de cette manifestation artistique ont-elles été dissoutes? Tellement de questionnement qui restent sans écho. 
 
A travers cette initiative, Christelle met sur un même plateau de réflexion les différents acteurs de la mode, modèles/mannequins, journalistes, designers, photographes de mode. 
 
On dit bon succès à Christelle Chanel et on espère du nouveau et du beau dans le secteur mode Haïtien comme nos designers savent en montrer.

Laisser un commentaire

Catégories