© %author%

Source photo : bbc

Du statut de femme de ménage à celui de propriétaire d’hôtel, le parcours inspirant d’une Sénégalaise

Souadou Niang, sénégalaise, a été femme de ménage dans un grand hôtel de New York. Aujourd’hui, elle est propriétaire de son propre hôtel-boutique de cinq étoiles dans son pays et ne compte pas en rester là.

Née et grandi à Dakar, Souadou Niang est arrivée à New York à dix-huit ans. Elle a fait ses débuts dans le milieu de l’hôtellerie alors qu’elle était étudiante en nettoyant les toilettes de l’hôtel Ritz-Carlton. Après ses études, elle a intégré le staff managérial de l’hôtel. Ses années dans le secteur a réveillé une passion en elle. Elle a donc pris la décision de retourner dans son pays. Arrivée là-bas, elle a fait un prêt bancaire qui lui a d’ailleurs été refusé plusieurs fois pour lancer sa propre affaire.

Aujourd’hui, Souadou Niang dirige le « Palm Luxury Boutique Hotel » à Dakar, son propre hôtel-boutique de luxe et a soixante (60) employés à son compte dont 80% de femmes et 20% d’hommes.

« J’ai décidé de monter une structure qui sera dirigée par des femmes. Pour moi, les femmes particulièrement les Africaines sont des managers nées parce qu’elles ont la capacité de gérer beaucoup de choses. » a confié Souadou Niang dans une entrevue accordée à BBC.

Même après avoir réussi à réaliser son projet, Souadou Niang compte encore aller plus loin. Elle compte conquérir l’Afrique et le monde en transportant ce que les femmes africaines créent vers les pays occidentaux . Elle veut ainsi renverser le courant inverse qui est habituel. Car selon elle, les femmes africaines peuvent réaliser aux normes les mêmes hôtels boutiques de luxe partout dans le monde.

Dofen news lui souhaite “ Bonne continuité !” et que son parcours puisse inspirer nos jeunes Haïtiennes.

Laisser un commentaire

Catégories