© %author%

Source photo page facebook de l'association FANM

FANM, invite les haïtiens à se régulariser avant la date de suspension du TPS

Après l’annonce, en 2017, de la décision du Président américain Donald Trump d’annuler définitivement le statut de protection temporaire (TPS) de près d’une centaine de milliers de migrants incluant les haïtiens, l’organisation « FANM (Family Action Network Movement) » met tout en œuvre afin d’encourager les haïtiens à se mettre en règle avant le 22 juillet 2019.

Fondée en 1991, l’organisation Fanm Ayisyèn nan Miyami a pour mission de responsabiliser socialement et politiquement les femmes haïtiennes et leurs familles et de faciliter leur adaptation au sud de la Floride. Située en plein cœur de Little Haïti, cette institution répond aux besoins des femmes à faible revenu et de leurs familles ainsi que des victimes de maltraitance, de négligence, de violence, de discrimination et de racisme.

Dans le but de pousser les concitoyens d’Haïti à être conforme aux règles migratoires américaines, les responsables de l’organisation les encourage à continuer le processus de dépôt des documents avant la date d’échéance soit le 22 juillet 2019. Passé cette date, ceux qui ne sont pas en règle seront considérés comme des illégaux.  

Notons que l’annulation du TPS ne concerne pas qu’Haïti, six autres pays notamment le Salvador, l’Honduras, le Nicaragua en font partie.      

Laisser un commentaire

Catégories