© %author%

Gonaïves : Nicaëla Bien Aimé clôture les vacances d’été en beauté dans les 5 sections communales

Pour clôturer en beauté les vacances d’été, la Mairesse assesseure de la ville des Gonaïves, Me Carlondie Nicaëla Bien Aimé, en présence du Président de la commission municipale M. Donald Diogène et Me Fontaine Badio, a apporté le bonheur sous forme d’une journée récréative à l’école nationale de Poteau, pour les élèves des 5 sections communales de la ville. 

Les vacances prennent pratiquement fin et le retour à l’école avance à grand pas. Quoi de mieux qu’une journée récréative pour apaiser le stress causé par la situation politique en Haïti ? Sous la coordination de Me Nicaëla Bien Aimé, plusieurs élèves des sections communales : Pont Tamarin, Bassin Magnan, Petite rivière de Bayonnais, Poteaux et La Branle, ont clôturé les vacances d’été en beauté. « Au cours de cette activité, les 60 meilleurs élèves qui ont réussi l’année scolaire dans ces 5 sections communales ont été honorés », nous dit Nicaëla.

Ces élèves ont reçu des kits scolaires et une bourse complète pour l’année académique 2021-2022. « Nous voulions leur montrer l’importance de leur effort, et du même coup, les encourager eux et les autres à faire beaucoup plus d’efforts », déclare la Mairesse assesseure qui dit avoir remarqué que les élèves les plus doués n’arrivaient pas à payer leur scolarité. Cette activité a été marquée par des échanges prometteurs entre les membres de la commission municipale, les élèves, leurs directeurs et professeurs.  » Ensembles, nous avons mangé et diverti les élèves « , a-t-elle fait savoir. Toutefois, Nicaëla espère que l’année prochaine, il y aura une plus belle journée avec beaucoup plus de bénéficiaires.

En dépit de ces efforts, la Mairesse assesseure dit être satisfaite « à 60 % ». Pourquoi ? « Parce que pour ma part, tous les enfants devraient pouvoir bénéficier de cette journée, surtout dans les sections communales, car ces derniers sont les plus vulnérables et font déjà face à beaucoup d’obstacles quotidiens « , nous a confié la coordonnatrice de l’activité. 

Nicaëla Bien Aimé pense que l’éducation est cruciale pour la reconstruction et le développement de ce pays. Elle fait partie des droits de la personne et est essentielle à l’obtention de beaucoup d’autres résultats en matière de développement durable. « L’éducation permet aux enfants et aux jeunes d’acquérir les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour relever les défis quotidiens et profiter des possibilités économiques et d’apprentissage tout au long de la vie », explique-t-elle.

Parce que l’éducation est un élément clé permettant de réduire la pauvreté, de favoriser la croissance économique et d’atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes, Nicaëla pense en ce sens que :  » Soutenir l’éducation est déjà un pas vers le développement durable « .

En ces temps difficiles, elle conseille aux parents du courage.  » Faites ce sacrifice pour votre enfant, car l’éducation est l’unique garantie que vous pouvez lui offrir pour lui assurer un avenir meilleur. Et qui lui permettra de se positionner dans la société « , tels sont les mots de la Mairesse assesseure de la ville des Gonaïves.

Laisser un commentaire

Catégories