© %author%

Jeanine AÑEZ, l’ex-présidente par intérim de la Bolivie fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour révolte contre l’autorité.

Suite à une enquête sur les événements de novembre 2019, qui ont conduit au départ d’Evo Morales du pouvoir, le Parquet de la Bolivie a ordonné vendredi 12 mars l’arrestation de l’ex-présidente par intérim de la Bolivie madame Jeanine AÑES pour ‘’sédition et terrorisme’’.

Plusieurs ministres du gouvernement de l’ex-présidente Jeanine et hauts responsables militaires d’alors sont aussi visés par ce mandat d’arrêt à l’image de l’ancien ministre de la Justice et l’ancien ministre de l’Energie qui, sont tous les deux épinglés et trouvés leur arrestation par les forces de police.

La justice de la Bolivie est aussi aux trousses d’autres membres du gouvernement. Au total six mandats sont émis contre ceux qui composaient le gouvernement de l’ex-présidente Jeanine reprochés d’avoir été à l’ origine du coup d’Etat contre d’Evo Morales.

Laisser un commentaire

Catégories