© %author%

Kamala Harris à la tête d’une tournée diplomatique en Pologne et en Roumanie

La Vice-présidente des États-Unis d’Amérique Kamala Harris a foulé le sol polonais ce jeudi 10 mars pour une visite diplomatique à Varsovie ensuite à la Roumanie. Un déplacement fait dans le cadre du conflit russo-ukrainien afin de « renforcer l’unité occidentale contre l’invasion russe en Ukraine et à rassurer les pays d’Europe de l’Est membres de l’Otan ».

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine déclenché depuis la fin du mois de février continue. La numéro 2 des États-Unis, Kamala Harris a été en visite à Varsovie. Selon le CNN, son rencontre avec le président polonais Andrzej Duda, est pour
« apaiser la relation avec l’allié polonais après le rejet par le Pentagone de la livraison d’avions de chasse Mig-29 à l’Ukraine ».

Dans une conférence de presse donnée conjointement avec Andrzej Duda, la vice-présidente américaine a non seulement déclaré soutenir l’enquête contre le Kremlin pour crimes de guerre en Ukraine mais a également réaffirmé la position de son pays dans ce conflit.

« Les États-Unis sont prêts à défendre chaque centimètre du territoire de l’Otan […] et prennent très au sérieux le fait qu’une attaque contre l’un des membres de l’Alliance atlantique est considérée comme une attaque dirigée contre tous », a-t-elle affirmé.

Avant de prendre le chemin de la Roumanie pour être reçue par le président roumain, Klaus Iohannis, Kamala Harris a salué la « générosité des polonais » qui ont acceuilli « quelque 1,5 million de réfugiés ukrainiens depuis le début de l’invasion russe ».

Laisser un commentaire

Catégories