© %author%

La Vallée du jus, du jus de fruits bio pour tous les goûts

Si pour certaines l’année 2020 a été catastrophique particulièrement à cause du coronavirus, pour Sylvie Jean Lavallée elle a été l’élément déclencheur qui lui a permis de créer sa marque de jus naturels 100% bio, La Vallée du jus.

L’entreprise de jus naturels « La Vallée du jus » a été crée et lancer sur facebook pendant le confinement à cause covid-19. Spécialisée dans la production et la commercialisation de jus naturels et des produits Bio, La Vallée du jus dont les effets nutritifs sont riches pour la santé, a été crée pour le plaisir de tous ceux qui veulent consommer bio particulièrement pour les femmes atteintes d’endométriose afin de rééquilibrer leur alimentation.

Genèse de l’entreprise

L’idée de cette entreprise résulte de la volonté de son initiatrice Sylvie Jean Lavallée de rééquilibrer son alimentation afin de préparer son corps pour une prochaine grossesse et aussi pour lutter contre la maladie d’endométriose. C’est alors que, dans sa volonté de se prendre en charge pour mieux combattre la maladie qu’elle va se lancer dans la production de jus naturels. « Le but principal c’était vraiment un rééquilibrage alimentaire. «Tous les jours je postais mes différentes recettes sur les réseaux sociaux et tout le monde suivait. C’était trop cool », raconte l’ancienne Miss Vidéomax devenue écrivaine et femme d’affaires.

Pour le moment, l’atelier de production de « La Vallée du jus » se situe chez elle en France. Elle a investi dans un extracteur de jus professionnel mais plus tard elle pense produire dans un local en partenariat avec les partenaires engagés bio. Le jus s’est fait connaitre sur des ventes à emporter pendant la 1ère vague du confinement à travers deux parfums, la combinaison de l’orange/carotte et de la peanut butter (beurre d’arachide)/banane. Sollicitée par le Restaurant Le Pré Saint Germain pour produire des jus frais pour accompagner leurs ventes de plats à emporter, La Vallée du jus qui est présenté dans une bouteille d’un litre a cartonné.

Gestion de l’environnement : emballage en verre ou en plastique ?

Sylvie qui se soucie du bien-être de l’environnement a opté pour un emballage en verre. Selon elle, pour que le bio dégradable et écologique soit efficace et durable, il faut éliminer le plastique. D’où la présentation du jus dans une bouteille en verre qui n’est pas du tout le fruit du hasard. Elle a mis en place une forme de collecte qui permet de les recycler.

« Quand quelqu’un apporte une bouteille, elle reçoit 10 centimes. C’est ma façon d’encourager les gens à recycler davantage car je soutiens l’équipe des éco-solidaires de ma ville », confie l’auteure de « En t’attendant… mon combat contre l’endométriose ».

Dans un marché en plein d’expansion où les français veulent consommer de plus en plus de produits bio, le jus de Sylvie se diffère de la concurrence grâce à ses recettes, ses compositions et le goût des îles qu’on y retrouve car elle utilise le plus souvent les fruits exotiques issus d’Haïti.

Sylvie conseille à toutes personnes qui souhaitent préparer du jus bio fait maison de ne peut pas associer tous les fruits à cause du taux de glucose qu’ils contiennent. Selon elle, il faut connaitre les différentes recettes afin de ne pas se tromper et faire n’importe quoi. Une recommandation qu’elle fait également à ses endogirls (filles qui souffrent d’endométriose) car les jus de fruits qui contribuent dans la lutte contre la maladie aident à régénérer les tissus et apportent beaucoup de nutritions.

En plus de La Vallée du jus qui est le symbole de son combat contre l’endométriose, Sylvie envisage de sortir un livre de recettes des jus de La Vallée du jus accompagné avec pleins de conseils ainsi qu’un second livre dédié à l’endométriose afin d’aider les femmes atteintes de cette maladie à rééquilibrer leur alimentation.

Comme quoi, cette jeune entreprise même si elle a été crée de par les hauts et les bas liés à l’endométriose, maladie qui touche près de 10% des femmes en âge de procréer est appelée à s’étendre et contribuer ainsi au développement de l’entreprenariat haïtien à l’international et pour le bien de sa population.

Laisser un commentaire

Catégories