© %author%

Lancement officiel de l’organisation Rasanbleman Madan Sara Dayiti

Ce samedi 3 avril 2021 au Ritz Kinam 2, les fondatrices de l’organisation Rasanbleman Madan Sara Dayiti (Ramsa) a procédé à son lancement officiel à travers une journée de réflexion et de production des femmes sur le thème :”Chay fanm se chay tout moun”.

L’organisation “Rasanbleman Madan Sara Dayiti” Ramsa est fondée en 2018 et compte près de 20 000 membres répartis dans les 10 départements du pays, où l’on trouve les annexes de la dite structure. Cette organisation travaille pour régulariser, accompagner et promouvoir les Madan Sara .

La journée du 3 avril 2021 a marqué le lancement officiel de la structure qui existe et fonctionne depuis plus d’un an. La présidente de la Ramsa Mme Jocelyne Jean Louis et ses 10 coordonatrices départementales ont profité pour réunir le temps d’une journée plus d’une centaines de femmes parmi issues des 4 coins du pays, toutes membres de la Ramsa.

La journée a été marquée par plusieurs causeries autour du rôle, de l’importance et de la contribution de la femme plus précisément des Madan Sara dans la société Haïtienne.

C’est Renette Désir qui a ouvert l’activité en chantant l’hymne national. Inesse Joseph a presidé la causerie intitulée “ Madan Sara et la lutte contre la lutte contre le Covid 19 en Haïti”. Inesse, il convient de le souligner, est la première femme à être ordonnée pasteure en Haïti.

Elle est l’animatrice de l’émission une voix dans la nuit à radio lumière (97.7). Naturopathe, elle a notamment créé un remède à base d’armoise contre la covid-19 appelé “ Anti-Covid19”. Ancienne directrice de la Téléco, elle est aussi ethno-phythothérapeute.

L’on est sorti de ce lancement officiel de Ramsa bien chargé, de tous ces renseignements sur les Madan Sara sur qui repose l’économie informelle en Haïti.

Laisser un commentaire

Catégories