© %author%

L’ONU lance 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre

« 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre » est une campagne annuelle qui commence le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se poursuit jusqu’à la Journée internationale des droits de l’homme, le 10 décembre. Le lancement des 16 jours d’activisme a été donné mercredi 23 novembre au siège des Nations Unies à New York (Manhattan).

Dirigée par la société civile, la campagne « TOUS UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes d’ici à 2030 » est soutenue par les Nations Unies à l’initiative de son Secrétaire général. Cette année, l’ONU marque cette campagne par le thème « TOUS UNiS ! L’activisme pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles ».

« C’est une période où les féministes, les activistes des droits des femmes se mobilisent à travers le monde dans des manifestations de toutes sortes pour dire non aux violences faites aux femmes et aux filles », déclare Eunide Innocent, ancienne Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes et directrice exécutive de la plateforme des organisations de femmes haitiennes pour le développement qui y participe cette année.

Selon nos informations, plus d’une femme sur 3 subit des violences basées sur le genre au cours de sa vie. En 2021, près d’une femme sur 5 âgée de 20 à 24 ans a été mariée avant l’âge de 18 ans. Moins de 40 % des femmes survivantes de violence sollicitent une aide sous une forme quelconque.

La violence à l’égard des femmes et des filles reste la violation des droits humains la plus répandue dans le monde.

À l’occasion de cette campagne « 16 Jours d’activisme », l’ONU encourage tous les acteurs à s’impliquer dans cette lutte : depuis l’amplification des voix des survivantes et des activistes jusqu’à l’appui des organisations de femmes.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories