© %author%

Martine réclame justice pour son mari

C’est dans le Jardin de la résidence privée de la famille Moïse au Cap-Haïtien qu’ont eu lieu ce vendredi 23 juin 2021, les funérailles nationales du Président. Martine Moïse sa veuve éplorée a fait scander trois fois le mot « Justice » par une foule déjà très en colère.

Martine Moïse lors de son discours dans le cadre des funérailles de son mari, a commencé par remercier les autorités du pays qui ont fait le déplacement. Oubli ou omission volontaire elle n’a pas salué la presse. Mais elle n’est pas la seule parmi les personnes ayant pris la parole à oublier les représentants du quatrième pouvoir très décriés au Cap-Haïtien. C’était aussi le cas de Joverlin Moïse son fils ou de sa belle-soeur Marielle Moïse. Elle a pris le temps de raconter certains moments forts passés avec le père de ses enfants. Elle a estimé que son mari à été abandonné, humilié, trahi et bêtement assassiné dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021

Martine Moïse, partagée entre la force et la fragilité s’est adressée à un certain moment à l’homme de sa vie en ces termes : « Je ne te fais pas des adieux mais je te dis au revoir « . Avant d’ajouter : » Nous ne voulons ni vengeance, ni violence. Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre ». Pour boucler la boucle, elle a déclaré : « Justice Pour Jovenel ».

Laisser un commentaire

Catégories