Photo soumise par Nadia Pierre Louis

Nadia Pierre Louis prend les rênes de la JCI Féminine pour l’année 2019

Depuis son lancement officiel le 12 septembre 2013, la jeune chambre internationale (JCI) Féminine s’est donnée pour tâche d’accompagner les jeunes femmes en les aidant à créer des changements positifs dans leurs communautés. Ce qu’elle a bien fait d’ailleurs, et cette année avec Nadia Pierre Louis à sa tête, la JCI Féminine renouvelle plus que jamais ses engagements.

Originaire de Port-au-Prince, Nadia Pierre Louis a vu le jour le 3 décembre 1980. Elle détient une certification professionnelle en Secrétariat mobile street wize et en gestion de projet. 

Elle a occupé plusieurs postes à la JCI avant d’être élue Présidente, notamment Vice-présidente développement en 2013 et Trésorière en 2014 à la JCI Carrefour, Vice-présidente programme en 2017 à la JCI Féminine,  De nature dynamique, élue Vice-présidente de la zone Ouest pour la JCI Haïti en 2018.

La JCI Féminine fait partie de la grande famille de la Jeune Chambre Internationale Haiti qui est un large réseau de jeunes citoyens actifs œuvrant dans quatorze organisations locales à travers le pays. L’objectif principal de la JCI Féminine est d’offrir des opportunités aux jeunes femmes pouvant les aider à accomplir de bonnes actions.

Depuis sa création la JCI féminine a connu cinq présidentes, chacune d’elle durant son mandat a su apporter sa contribution d’une façon ou d’une autre avec de nouvelles idées et de nouvelles touches pour, in fine, redonner une autre image de la Jeune Chambre. A présent, c’est au tour de Nadia Pierre Louis de prendre les rênes de cette structure composée uniquement de femmes. Elle va continuer sur la même lancée avec quelques petites touches de innovantes pour mener à bien sa mission.

La nouvelle élue se dit honorée d’accéder à la tête de la JCI Féminine. “Même si occuper un poste de cette envergure peut donner le trac, je reste confiante parce qu’il y a une belle équipe qui m’attend” a-t-elle laissé entendre.

Pour l’année 2018, la JCI féminine a réalisé de beaux projets avec la présidente sortante, notamment la causerie avec les femmes le 8 marsdernier, la distribution de kits hygiéniques à la prison des femmes en mai, une journée de sensibilisation sur la gestion des déchets sous le nom de World Clean Up, un projet de la JCI mondiale. Enfin le 23 décembre dernier, la JCI féminine a organisé une journée récréative avec les enfants à Kenscoff. Pour clôturer l’année, un gala de passation a été organisé le 30 décembre dernier à Musseau.

“J’en profite pour remercier les femmes membres de la JCI de s’être embarquées avec nous dans cette aventure à la fois difficile et instructive. Plus d’un sait qu’il n’est pas facile de faire du bénévolat en Haïti, mais je les encourage à rester motivées. Du même coup, j’invite les femmes non membres à nous rejoindre pour nous aider à mener la lutte” a-t-elle poursuivi.

Laisser un commentaire

Catégories