© %author%

Nègès Mawon : plusieurs de ses membres dont Pascale Solages font l’objet de menaces et d’attaques très graves

Dans son communiqué publié le jeudi 26 août 2021, l’organisation féministe Nègès Mawon a affirmé que plusieurs de ses membres y compris sa coordonnatrice générale Madame Pascale Solages, subissent des menaces et des attaques très graves ainsi que leur famille. Une situation qui remonte depuis le 11 juillet 2021.

« L’organisation féministe NÈGÈS MAWON tient à informer l’opinion publique que depuis le 11 juillet 2021, des membres de l’organisation, principalement sa coordonnatrice générale Mme Pascale Solages et des membres de leur famille font l’objet de menaces et d’attaques très graves », lit-on dans le communiqué sur la page Facebook de l’institution.

Face à ces intimidations, les responsables de l’association ont déjà entamé des démarches auprès du Tribunal de paix de Port-au-Prince pour dresser un procès-verbal après le constat des faits. Elles ont ensuite porté plainte à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) et au Parquet près le Tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Une fâcheuse circonstance qui a engendré la fermeture temporaire des locaux de Nègès Mawon. Néanmoins, ses membres ont assuré qu’elles vont continuer à apporter leur assistance « aux femmes et filles victimes de violences à travers le programme Marrainage ».

Pour l’organisation qui dit continuer à s’impliquer dans la lutte pour une nouvelle Haïti en tant que femmes, citoyennes et féministes soucieuses d’un avenir meilleur pour toutes et tous, « le combat continue ».

Laisser un commentaire

Catégories