© %author%

Pour la première fois une femme dirigera l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala

Après le retrait de la ministre sud-coréenne Yoo Myung-hee dans la course pour prendre la tête de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, seule candidate encore en lice, est finalement désignée pour occuper le poste. En plus d’être la première femme à la tête de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala sera également la première directrice générale originaire du continent africain.

Née en 1954 à Ogwashi-Ukwu, dans le delta du Niger, Ngozi Okonjo-Iweala est diplômée de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ancienne ministre des Affaires étrangères et des Finances au Nigéria, elle dirige le conseil d’administration du GAVI, organisation internationale de la Fondation Bill et Melinda Gates pour favoriser l’accès à la vaccination en Afrique.

Laisser un commentaire

Catégories