Crédit photo Chambre des Députés

Pour une fois les organisations féministes et de femmes ne sont pas oubliées.

Ensemble, avec la commission de la condition féminine et équité de genre ainsi que le Caucus des femmes parlementaires, elles ont évoqué diverses pistes de solutions afin de renforcer les différents projets à mener au profit des femmes en Haïti.

« C’est dans l’objectif de collecter des idées des organisations féministes et de femmes dans le but d’avancer efficacement dans la lutte que nous menons au parlement pour le secteur. » assure la Députée de Jérémie Marie Gladice St Jean Lundi et également présidente de la commission. En effet, les parlementaires sont toutes d’accord qu’initier un dialogue entre les organisations féministes et de femme avec les parlementaires est une démarche intéressante et prometteuse.

Elles approuvent dans le sens qu’un tel dialogue peut accoucher de nouvelle perspective de manière à améliorer leur travail dans la recherche d’un avenir de qualité pour les femmes en Haïti. Comme cela, « cette rencontre servira à identifier des pistes de collaboration en vue d’alimenter la commission et le caucus en proposition de loi ou tout autre dossier relevant de leur compétence » peut-on lire dans la correspondance adressée aux invités en prélude de cette activité.

Berlinda Mathurin, membre de la « plateforme Kore Lavi » ne cache pas son enthousiasme. Pour elle : « c’est un grand pas pour le secteur féminin en Haïti, car les quatres (4) femmes parlementaires sont descendues jusqu’à nous dans le but de faire avancer la cause de toutes les femmes. » Elle poursuit « C’est avec un sentiment positif que j’accueille ce projet et je crois qu’il mérite de faire son petit bonhomme de chemin. »  

De son côté, Natacha Clergé la coordinatrice du collectif féministe Fanm Yo La renchérit « Je crois qu’il faut rendre justice aux organisations de féministes et de femmes. Car elles sont toujours prêtes à apporter leur soutien comme étant des forces de pressions. » Pour preuve, elles ont été près de 80 personnes représentant 26 organisations féministes et de femmes a participé à ce rassemblement. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre.

Laisser un commentaire

Catégories