© %author%

Sœur Wildanie Cupidon sur les pas de Mère Teresa

Âgée de 41 ans, la révérende Wildanie Cupidon est une « religieuse haïtienne catholique consacrée ». Outre son amour pour le sacerdoce, elle est une philanthrope dont le bien-être des démunis est l’une de ses principales préoccupations.

Celle qui a reçu le premier septembre dernier, en Inde, le Prix d’Excellence Humanitaire Mondial 2021, « en reconnaissance de son service humanitaire loyal, son dévouement avec grand cœur pour répandre l’Amour, la Paix, l’Humanité et l’Harmonie dans la Société et dans le monde au niveau International », a été au micro de Dofen News.

Dofen News : Pouvez-vous vous présenter à nos lectrices, lecteurs ?

Wildanie Cupidon : Je suis Sœur Wildanie Cupidon, vierge consacrée. De nationalité haïtienne et j’ai 42 ans. Fondatrice de la Fondation Wildanie Cupidon et également de la communauté des missionnaires Notre-Dame de la victoire. Générale de Chapelain Seciau International. Je suis la première femme au monde à la tête de ce mouvement.

D.N : Depuis combien de temps faites vous partie du monde religieux ?

W.C : Depuis le 23 novembre 2003, mais j’ai eu l’appel du Seigneur depuis l’âge de 8 ans, juste après ma première  communion. Jésus m’a séduite, je me suis laissée à lui et depuis je suis en amour avec lui.

D.N : Comment ont été vos débuts dans l’humanitaire ?

W.C : Mes débuts n’ont pas été faciles avec les critiques, les calomnies. Toutefois, il faut avouer que j’ai été encouragée quand j’ai exprimé ce désir de me lancer dans le service humain. C’est un travail noble qui demande beaucoup d’attention et l’oubli de soi-même pour servir l’Homme. Je dirai : L’Homme qui est dans le besoin. En résumé, les débuts n’ont pas été faciles mais cela m’a donné la force de combattre, de résister et de persévérer.

D.N : Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

W.C :  Les difficultés rencontrées sont énormes. Ça n’a pas été facile pour moi de mettre sur pied la Fondation Wildanie Cupidon et le mouvement Chapelain Seciau. Cela m’a pris du temps, du soutien et des sacrifices énormes. J’ai eu aussi des difficultés comme je continue d’en avoir d’ailleurs, à porter assistance aux personnes dans le besoin. La demande est forte mais les moyens sont très peu.

D.N : Que représente pour vous le  » Prix d’Excellence Humanitaire Mondial 2021″ ?

W.C : Ce prix représente un honneur pour la femme que je suis, pour la religieuse que je suis, un honneur pour Haïti et pour le monde entier. C’est une responsabilité, un symbole qui m’interpelle à m’investir davantage dans ce que je fais : servir l’humanité.

D.N : Quels sont vos ambitions dans le secteur humanitaire ?

W.C : Je souhaite que ma Fondation soit une référence dans le monde. Que les cris des affamés, des ayants droit se fassent entendre. Je profite pour lancer un appel à toutes les personnes de bonne volonté désireuses de nous accompagner dans cette noble mission, à se rapprocher de nous. Mon ambition est d’aller au delà de ce que j’ai pu réaliser aujourd’hui et que l’on continue à parler des bienfaits de la fondation à travers le monde entier.

D.N : Quel conseil avez vous pour toute jeune fille qui a cet appel de se tourner vers la vie religieuse ?

W.C : Le conseil que j’ai pour les jeunes filles, est de ne pas hésiter. Je les invite à se consacrer au Seigneur pour le bien-être de l’humanité. Quand on se lance sur ce chemin, on devient comme une Ostie qu’on peut manger, broyer, écraser, mastiquer. Tout ce qui est donné gratuitement ne se perd jamais. Il y a toujours un bénéfice, d’une manière ou d’une autre. L’évangile nous le dit : « Qui a laissé, père, maison, frère et sœur pour être à ma suite, recevra 100.000 fois plus ». Je demanderai à ces filles de ne pas hésiter, de répondre à l’appel du Christ. Le Seigneur ne met jamais des tentations qui surpassent notre force. Quand il met quelque chose sur notre chemin, il sait que nous pouvons la surpasser. J’invite ces filles à ne pas abandonner à la première occasion qui se présente mais de persévérer, de continuer pour aller jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Catégories