© %author%

Un cocktail pour lancer officiellement le programme « Fanm Angaje »

Le Centre Haïtien du Leadership et de l’Excellence (CLE) a lancé le programme « Fanm Angaje » dans les jardins du Consulat belge dans l’après-midi du 10 mars 2021. Ce programme vise à renforcer l’autonomie des jeunes femmes en développant leurs compétences en leadership et en leur fournissant des outils et des ressources qui les aideront à apporter un changement social dans leurs communautés.

Dès 4h de l’après-midi, les invités ont commencé à se présenter dans les jardins du Consulat. Le batteur Johnbern Thomas et son groupe Trio étaient déjà là pour détendre l’atmosphère avec de la bonne musique. Animé par Meem Vincent, le cocktail de présentation du programme « Fanm Angaje » a commencé par des salutations et remerciements à l’encontre des membres du centre, aux corps diplomatique et aux invités. Ensuite, il y a eu un enchaînement d’allocutions qui s’est terminé avec celle de Mary Cole, Sénatrice de Nova Scotia. Ne pouvant pas être présente, une vidéo pré-enregistrée d’elle a été diffusée. Sur cette dernière, elle a fait savoir que le programme Fanm Angaje est un rêve qui se réalise.

« Nous sommes ici ce soir pour célébrer l’ouverture de plusieurs portes pour les femmes haïtiennes, pour leurs familles, pour leurs communautés, pour leurs entreprises, pour leurs organisations et pour toute la société haïtienne », a fait savoir Mary Cole, l’une des initiatrices du CLE pour faire référence au programme.

Pour lancer officiellement le programme, une autre vidéo a été projetée. Sur cette dernière, on voit des femmes comme Magalie Dresse de Caribbean Craft, Youseline Vital de Payèt Design et l’animatrice de radio Fabiola Coupet qui parlent des bienfaits du programme.

Le programme Fanm Angaje s’inscrit dans le cadre du projet ENGAGE, une initiative, sur cinq ans, menée par le Coady International Institute et financée par le gouvernement du Canada avec cinq organisations partenaires : SEWA en Inde, WISE en Ethiopie, TGNP en Tanzanie, CCDB au Bangladesh et CLE en Haïti. A travers lui, CLE aspire à renforcer l’autonomie des jeunes femmes en développant leurs compétences en leadership et en leur fournissant des outils et des ressources qui les aideront à apporter un changement social dans leurs communautés. Fanm Angaje veut entre autres augmenter la capacité des jeunes femmes à s’engager dans la prise de décisions communautaires et accroître le nombre de femmes entrepreneures sociales à travers des départements cibles permettra à cinquante jeunes femmes âgées entre 18 et 35 ans de bénéficier de séances de formation, de mentorat, d’assistance technique, de soutien pour collecter des fonds et plus encore. Le programme sera divisé en deux cohortes de 25 participantes. Celles qui veulent tenter leur chance sont priées de visiter la page facebook de CLE.

Il faut souligner que le lancement de Fanm Angaje a été l’occasion pour lancer le Prix « Rekonesans CLE pou Fanm Angaje ». Ce prix qui permet d’honorer le travail des femmes haïtiennes mais surtout offrir aux jeunes femmes des exemples de réussite a été décerné à six femmes qui sont Pascale Solages de Nègès Mawon, Naichka Léonard de Cheek’ann, l’animatrice de radio Fabiola Coupet, la metteuse en scène et comédienne Gaëlle Bien-Aimé qui n’a pas pu être présente, Youseline Vital de Payèt Design et Christine Laraque du cabinet d’architecture Atelier Co-Lab.

Laisser un commentaire

Catégories