© %author%

Une nouvelle cohorte de femmes ont été formées en chimie industrielle dans le Nord avec l’aide de FECIS

La structure organisationnelle Femmes Conséquentes pour l’Intégration Sociale(FECIS), fondée en 2018, est une structure évoluant dans le Nord, plus particulièrement au Cap-Haïtien. Sa mission est de promouvoir l’entrepreneuriat féminin et de faciliter l’inclusion des femmes marginalisées dans la société.

FECIS a réalisé, les 15 et 22 Mai 2022, deux(2) journées de formation en chimie industrielle à l’intention des femmes à mobilité réduite. C’est une activité qui fut bien reçue par les bénéficiaires. La formation s’est couronnée par une remise de certificat.

Ces dernières années, de plus en plus, des organisations regroupant des personnes vivant avec un handicap sont formées. De part et d’autre le but principal consiste à s’organiser, à se structurer pour exiger de meilleurs traitements, pour faire un plaidoyer pour le respect de leur droit à l’intégration totale dans la communauté.

Les bénéficiaires de ce programme sont membres du
“Mouvement pour l’Intégration et l’Émancipation des Femmes Handicapées (MIEFH)” et « ASREPH » lesquelles sont deux(2) organisations qui se dévouent à la cause des personnes à mobilité réduite et qui sont très actives.

Cette formation a été lancée avec pour objectif de donner une alternative économique aux femmes à mobilité réduite. Leur permettre d’acquérir des connaissances qui puissent les aider à monter une activité génératrice de revenus. La coordonnatrice-adjointe Guivelana Dérat nous confie que ces dernières se mettent en petit groupe de 3 ou 4 pour se structurer et monter des micro-entreprises. “Les femmes handicapées sont souvent dépendantes des autres, pourtant elles ont des capacités qu’elles pourraient développer pour atteindre leur autonomie. Il suffit qu’elles aient un bon encadrement et elles pourront s’impliquer dans le monde entrepreneurial”ajoute-t-elle.

50 femmes sont désormais prêtes à conquérir le marché et à être plus indépendantes et autonomes. Ces dernières années, la situation générale du pays se détériore. Tant sur le plan social que sur le plan économique. Les femmes restent les plus exposées et les plus vulnérables face à ces situations. Celles qui vivent avec un handicap le sont encore plus. D’où la
nécessité de multiplier ces formations qui puissent les aider à atteindre une réelle autonomie. Les femmes à mobilité réduite sont plus exposées aux violences basées sur le genre. En ce sens, elles subissent une double inégalité.

A travers ses axes d’intervention, FECIS s’engage dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin, le leadership féminin. L’organisation se donne la mission d’encadrer les jeunes femmes entrepreneures et aussi d’accompagner la population féminine en milieu carcéral avec leur programme de distribution de kits hygiéniques.

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un programme pilote et pourra être dupliquée par FECIS pour aider plus de femmes à mobilité réduite et vulnérables.

Laisser un commentaire

Catégories