© %author%

Source photo : google search

Une place à Tunis au nom de Gisèle Halimi

Les funérailles de l’avocate et militante féministe Gisèle Halimi, décédée le 28 juillet dernier, ont eu lieu ce 6 août au cimetière du Père-Lachaise.

Une diplomate tunisienne présente à la cérémonie a annoncé qu’une place publique sera baptisée du nom de la défunte à Tunis ou à la Goulette, banlieue où elle a grandi.

« Ce serait une très très bonne idée, elle y a tout à fait sa place, par toutes les luttes qu’elle a menées », a commenté devant les journalistes son amie, Martine Portnoé, qui a milité à ses côtés depuis 1972.

Rappelons que Gisèle Halimi, décédée à 93 ans, a été une défenseuse passionnée de la cause des femmes. Elle s’est longtemps battue pour la libéralisation de l’avortement et la criminalisation du viol.

Laisser un commentaire

Catégories