© %author%

Accord Montana : Claire Lydie Parent demande à la population de se mettre sur leur pied de guerre

Les élus de l’Accord Montana ont organisé une conférence de presse hier jeudi pour réaffirmer leur position. Lancée sous le thème de « Processus de l’Accord Montana et enjeux de la transition Koupe fache », Claire Lydie Parent l’une des membres a tenu à mobiliser la population contre l’insécurité.

Assise à côté de l’ancien gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, Fritz Alphonse Jean, l’ancienne mairesse de la commune de Pétion-ville est revenue sur l’adhésion de son parti à l’Accord Montana.

« Ako montana PADEM avèl li PADEM nan li PADEM dèyè l e n ap batay pou tout bagay ke nou deside yo nan Ako montana pou yo vin konkretize », a-t-elle déclaré sereine.

Toujours dans son discours, la femme politique a profité de lancer un message de mobilisation intense au peuple haïtien.
« Yo pa janm fè n kado se kanpe nou toujou kanpe sou pye militè nou.Yo pa janm ba nou anyen se goumen nou konn goumen », a-t-elle affirmé.

Sourcils froncés, Claire Lydie Parent demande à la population de cesser de pleurnicher, de se plaindre après l’insécurité. « Nou di sa dwe fini. Pèp ayisyen an dwe pran desten nou an men pou n kanpe non sèlman nan mobilizasyon men pou n pwouve sa nou bezwen an. Sispann plenyen an. Sispan kouri kache a ».

En somme toute, madame Parent a dit croire en l’intrépidité de la nation haitienne. Sous les acclamations de la salle, elle a balancé « Nou mande w apati jodi a kanpe sou pye milite w pou n kanpe nan Akò Montana ».

Laisser un commentaire

Catégories