© %author%

Accusée de détournement de fonds, l’Ambassadrice Michel Sison blanchit par le département d’État américain

Le département d’Etat américain a démenti ce jeudi les informations faisant croire que l’ancienne Ambassadrice des États-Unis en Haïti Michele Sison a détourné 40 millions de dollars en Haïti. Interviewé par VOA Kreyòl vendredi, un porte-parole de l’institution indique que ces informations sont sans fondement.

L’information a été relayée par le média Haiti Channel Network. Elle révélait que l’ancienne Ambassadrice des États-Unis en Haïti Michel Sison a détourné 40 millions de dollars. Ce média a ajouté que le Sénateur Joseph Lambert, président du Sénat haïtien, avait demandé à la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif de mener une enquête sur la question.

« L’ancienne Ambassadrice américaine en Haïti Michèle Sison aurait détourné environ 40 millions de dollars américains. Joseph Lambert avait demandé à la cours supérieure des comptes de diligenter une enquête », avait révélé le média.

Dans une interview accordée à VOA Kreyòl, un porte-parole du département d’État indique que ces informations sont sans fondement.

Peu après la publication de l’information, le Sénateur Joseph Lambert est monté au créneau pour apporter un démenti formel sur la question.

« Cessez la campagne de mensonges ! Contrairement à ce que dit @NHaitichannel, en ma qualité de Sénateur, j’avais réclamé de la CSCCA un audit de la gestion du fonds géré par le BINUH pour les activités du référendum (avorté) et dans lequel l’État haïtien avait déposé 40 millions US », a-t-il écrit.

Le média en question n’a toujours pas rétracté sur l’information. Toute tentative de rentrer en contact avec les responsables du média en question a été vaine.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories