© %author%

Cérémonie officielle du lancement de fond de garantie pour les femmes

La BRH a procédé ce 3 février
à l’hôtel Karibe Convention Center au lancement officiel d’un « Fonds de garantie partielle de crédit pour les Femmes ». L’institution financière a pris l’initiative dans le but de faire la promotion des femmes entrepreneures qui ne cessent d’être le socle de l’économie du pays. 

Pour avoir de tout temps contribué au réhaussement économique d’Haïti, les femmes, particulièrement les femmes entrepreneures sont mises à l’honneur par la BRH. Un fond spécial dénommé « Fonds de garantie partielle de crédit pour les Femmes » a été lancé.
C’est dans le cadre du forum des entrepreneurs, réunissant différentes personnalités tels qu’énumérés par le gouverneur général de la BRH Jean Baden Dubois, les chercheurs, les universitaires, officiels du gouvernement, des entrepreneurs … ont conclu après de longues discussions, à cette belle initiative, le lancement du « Fonds de garantie partielle de crédit pour les Femmes ».  La gestion de ce fond sera confié au Fond de Dévellopement Industriel ( FDI ) selon M. Dubois. Il a rappelé que cette idée relève d’un engagement pris par la BRH les 21 et 22 mai  de l’an dernier, lors du Forum des femmes qui s’est déroulé au Cap-Haïtien.

 » C’est une bonne occasion de corriger les inégalités basées sur le genre. Il n’a jamais été juste d’empêcher à des femmes entrepreneures de prouver leur compétence et leur sens de responsabilité en créant des emplois  » a déclaré Esmeralda Milcé, la maîtresse de cérémonie.
Elle a également fait comprendre que ce fond partiel de crédit est un levier important qui garantira à une inclusion financière des femmes et aussi pour une Haïti meilleure.

 » Le choix d’encourager et d’épauler l’entrepreneuriat féminin est incontournable et déterminant pour la reconstruction d’un environnement stable. Nous avons le devoir de favoriser les initiatives entrepreneuriales des femmes, afin de renforcer la parité dans le monde des affaires. » a indiqué Mme Myrtho René l’unique femme membre du conseil d’administration de la BRH, lors de son discours de circonstance.

Ce fonds de garantie partielle arrive à point nommé, quand on sait les multiples problèmes auxquels font face les femmes haïtiennes notamment les femmes entrepreneures. Pourvu que ce fond permette à une grande majorité qui sont vraiment dans l’impasse de faire prospérer leur entreprise.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories